BIEN-ÊTRE

«C'est mon histoire!»: J'étais une desperado de l'amour (PODCAST)

13/06/2017 02:28 EDT | Actualisé 28/06/2017 05:24 EDT
Getty Images/iStockphoto

On connaît tous la célèbre chanson de Brel, Ne me quitte pas. Une longue complainte d'un amant éconduit qui s'accroche désespérément à sa bien-aimée, au point de se résigner à n'être que l'ombre de son ombre....

Une chanson culte de tous les amoureux éplorés de la terre, âmes en sursis, désespérées et meurtries, en état d'exaltation de l'amour perdu.

Jacques Brel confiera des années plus tard que ce n'était pas une chanson d'amour, mais «la chanson d'un lâche qui plie sous le chagrin».

Que de fois ne sommes-nous pas agrippés à une relation toxique et souffrante, à une illusion, à un mirage, par crainte de la solitude et du vide affectif. Que de fois n'avons-nous pas plongé dans les affres du désir amoureux, jusqu'au bord d'un abîme sans fond!

Comment en arrive-t-on là ? À devoir accepter l'inacceptable au nom de l'amour.

L'histoire de Catherine, mariée pendant 44 ans avec un homme froid et distant, pose la question : la dépendance affective serait-elle la drogue de la relation amoureuse ?

Invitées :

1re partie : Catherine, témoin

2e partie : Pascale Piquet - coach, auteure et conférencière - nous explique comment renverser concrètement ce processus d'aliénation - qu'elle a métaphoriquement appelé Syndrome de Tarzan - pour cultiver des relations amoureuses équilibrées et sereines. Elle a publié deux ouvrages sur le sujet : « Le syndrome de Tarzan» et «Gagnez au jeu des échecs amoureux » chez Béliveau Éditeur.

Conception, animation: Victoria Vidal

Réalisation: Sandrine Duval

Musique: Ne me quitte pas, par Jacques Brel

C'est mon histoire

« Le chemin le plus court d'un être humain à la vérité, est une histoire simple », disait le psychothérapeute, Anthony de Mello. Nos parcours de vie sont souvent plus transfigurants que les écrits et les discours savants, puisqu'ils nous révèlent les vérités les plus profondes et, par là même, nous libèrent.

Dans cette nouvelle série de storytelling, nous donnons la parole à des gens ordinaires aux histoires touchantes, captivantes et profondément humaines. Des histoires vraies sur des thèmes divers et variés de notre vie quotidienne, où l'on parle de chair, de désirs, d'épreuves et de résilience.

Tout un chacun a une vie singulière, qui mérite d'être racontée.

Suivez cette série de huit podcasts sur le HuffPost Québec, chaque mardi à partir du 6 juin 2017.

Les podcasts sont disponibles sur les plateformes suivantes: