POLITIQUE

Période de questions: Gabriel Nadeau-Dubois au coeur des échanges entre Couillard et Lisée (VIDÉO)

08/06/2017 07:16 EDT | Actualisé 08/06/2017 07:16 EDT

Le nouveau député de Gouin a monopolisé les échanges entre le premier ministre Philippe Couillard et le chef de l’opposition Jean-François Lisée, lors de la période de questions.

Le péquiste s’indignait de la réponse donnée par M. Couillard à la première question de Gabriel Nadeau-Dubois à l’Assemblée nationale, la veille, qui portait sur la relance du débat constitutionnel. Le premier ministre a prétendu qu’un Québec indépendant vivrait une décennie de pauvreté.

« Quel est le degré d’oppression, d’humiliation, de souffrance au Québec qui nécessiterait d’assécher nos services publics pendant probablement une dizaine d’années […], de sacrifier nos programmes sociaux, de nous trouver en état de pauvreté plutôt que d’être citoyens d’un membre du G7? Voyons donc! »

gabriel nadeau dubois

« Ça signifie que dans la tête du premier ministre, les Québécois sont des incapables, des incompétents, des gens tellement médiocres qu’à l’extérieur du Canada, ils deviendraient miséreux et abandonnés », a soutenu M. Lisée, jeudi.

M. Couillard, d’un air amusé, a répondu que l’opposition était embêtée par un « nouvel acteur très éloquent qui parle du même sujet avec beaucoup plus d’habileté, à [son] avis, et beaucoup plus de clairvoyance et que les Québécois vont écouter de plus en plus ».

« Ce qui indispose profondément le Parti québécois, c’est qu’ils ne sont plus les seuls joueurs sur l’arène de l’indépendance du Québec. Il y a une autre voix, une voix plus jeune, peut-être une voix plus large qui va s’ouvrir et c’est à eux de s’arranger avec ça », a-t-il poursuivi.

« Alors le premier ministre, encore, ne comprend pas son rôle. Il décide d’être l’attaché de presse de Québec solidaire, c’est son choix », a rétorqué M. Lisée sous les rires de son caucus.

La véritable attachée de presse de Québec solidaire a entrepris de rectifier les faits sur Twitter :

En point de presse, M. Nadeau-Dubois a dit qu’il refusait de se faire « instrumentaliser » par le Parti libéral du Québec pour « alimenter ses guéguerres » avec le Parti québécois. « Je pense que c’est ça la tentative, mais libéraux et péquistes peuvent se le tenir pour dit, ça ne fonctionnera pas. »

« [Québec solidaire] est ici pour défendre un projet de société, on est ici pour défendre une vision du Québec qui est différente de celle de tous les autres partis politiques. Moi, c’est ce mandat-là que les gens de Gouin m’ont donné, puis c’est ce que je vais faire à l’Assemblée nationale. »

INOLTRE SU HUFFPOST

Gabriel Nadeau Dubois: candidat de Québec solidaire dans Gouin