NOUVELLES

Un homme tué alors qu'il tentait de noyer ses bébés (VIDÉO)

05/06/2017 01:04 EDT | Actualisé 05/06/2017 03:09 EDT

Un homme de l’Oklahoma a été abattu par un voisin alors qu’il aurait tenté de noyer ses jumeaux de trois mois dans un bain le 2 juin, selon les autorités.

Une jeune fille de 12 ans a été en mesure de s’échapper de la demeure située à Ada, a alerté un voisin de l’horrible scène, l'amenant à entrer avec un pistolet, a rapporté News 9.

Le voisin a raconté à la police qu’il a vu Leland Foster, 27 ans, tenir les bébés sous l’eau alors qu’il menaçait leur mère avec un couteau. Le voisin, identifié sous le nom de Cash Freeman, a répliqué en tirant sur Foster deux fois dans le dos, le tuant sur le coup.

leland foster

Les nourrissons ont ensuite été transportés à l’hôpital. Ils ont été libérés le lendemain, a précisé KXII.

«C’est affeux parce que j’ai tenu les bébés, j’ai joué avec eux et je leur ai donné des vêtements tout juste hier», a déclaré la voisine Summer Pierce à KFOR News.

Cash Freeman, parlant à KFOR hors caméra, a raconté qu’il essayait seulement de sauver les bébés et a exprimé des inquiétudes quant à la possibilité qu’il puisse avoir des problèmes.

Le bureau du procureur de district déterminera ultimement si des accusations à son égard sont justifiées.

En attendant, Summer Pierce soutient son voisin, affirmant qu’il a fait la bonne chose.

leland foster

«Je pense qu’il a agi de la bonne façon, parce que qui sait ce qui aurait pu se produire ?», a-t-elle dit. «Qui sait ce qui serait arrivé aux bébés s’il n’était pas intervenu ?»

Leland Foster a un historique de violence, d’après ses antécédents criminels.

En 2011, des accusations d’incendie criminel et de violence domestique par étranglement au premier degré ont été portées contre lui après qu’il eut été accusé d’avoir étouffé son ex-copine et d’avoir mis le feu à ses vêtements dans un appartement.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter