POLITIQUE

Pensionnats autochtones: Trudeau invite le pape à s'excuser (VIDÉO/PHOTOS)

29/05/2017 07:39 EDT

VATICAN - Les Canadiens ont un "désir profond de voir une vraie réconciliation avec les peuples autochtones", a déclaré Justin Trudeau au pape François, lundi, alors qu'il a demandé au souverain pontife de présenter des excuses pour le rôle joué par l'Église catholique dans la tragédie des pensionnats autochtones.

Le pape _ lui-même favorable aux causes de justice sociale, a-t-il rappelé au premier ministre canadien _ a semblé ouvert à l'idée, a estimé Justin Trudeau, qui a donné les grandes lignes de son audience privée avec le chef de l'Église catholique au Vatican.

"Il m'a rassuré que son approche a toujours été de défendre et de promouvoir les opportunités pour les gens marginalisés autour de la planète", a-t-il expliqué à son retour à Rome.

Le pape François a également manifesté de l'enthousiasme à l'idée de collaborer avec le premier ministre et des évêques canadiens pour trouver une façon d'aller de l'avant avec ces excuses, comme le recommandait la Commission de vérité et réconciliation.

La commission avait inclus une requête pour des excuses papales _ pour les survivants, les familles et les communautés _ parmi les 94 recommandations de son rapport sur l'histoire sombre et l'héritage tragique des pensionnats autochtones.

M. Trudeau, qui a promis d'agir pour chacune des recommandations, s'était déjà engagé à parler au pape des excuses demandées, mais a rappelé qu'il ne pouvait forcer le souverain pontife à être d'accord.

Lundi, Justin Trudeau a aussi invité le pape François à visiter le Canada dans les prochaines années, et l'a remercié pour son leadership en matière de lutte contre les changements climatiques.

"On s'est mis d'accord sur le besoin de toujours combiner le respect pour la science autour de l'environnement avec l'obligation morale et éthique de démontrer du leadership pour les générations futures", a-t-il dit.

M. Trudeau, qui est catholique, a laissé entendre que l'audience lui avait beaucoup apporté, spirituellement.

"Ça a été un moment très touchant pour moi de pouvoir avoir une conversation réfléchie sur bien des enjeux avec la personne qui est à la tête de ma propre Église."

Échange de cadeaux

À 13 h 04, heure du Vatican, une cloche a sonné, signifiant la fin de l'audience privée, qui s'était amorcée dans les quartiers privés du pape à 12 h 28.

M. Trudeau a alors présenté au pape sa femme Sophie Grégoire, de même que des représentants du Cabinet du premier ministre.

Le premier ministre a remis au pape une édition rare des Relations des jésuites, une source importante concernant les origines du Canada.

Il lui a aussi remis un dictionnaire montagnais-français compilé par un jésuite français au XVIIe siècle.

Le pape a quant à lui donné à M. Trudeau une médaille soulignant le quatrième anniversaire de son pontificat, une copie autographiée de son message lors de la Journée mondiale de la paix et trois encycliques concernant la famille, l'environnement et l'évangélisme.

Mardi, Justin Trudeau poursuivra sa visite officielle en Italie, où il rencontrera le premier ministre Paolo Gentiloni et prononcera un discours devant les parlementaires. Le premier ministre canadien fait la promotion des liens économiques et culturels entre les deux pays, incluant l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne.

Justin Trudeau rencontre le pape François


LIRE AUSSI:

» Le tête-à-tête de Trudeau et Macron au G7 inspire les histoires les plus romantiques

» Pourquoi l'indignation autour du voile de Melania Trump est une fausse polémique

» Trump et le pape tout sourire au Vatican, du moins en public


Voir aussi:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter