NOUVELLES

Le présumé meurtrier Van Son Nguyen reste détenu jusqu'à son expulsion

29/05/2017 03:40 EDT
Radio-Canada/Geneviève Garon

Un homme qui a obtenu un arrêt des procédures en vertu de l'arrêt Jordan, alors qu'il était accusé d'avoir tué un homme à coups de machette en 2013, demeurera détenu jusqu'à jeudi, date prévue de son expulsion vers le Royaume-Uni.

Van Son Nguyen, qui détient un passeport britannique, ne s’est pas opposé à cette détention préventive, lundi, lors de sa comparution devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié.

L’Agence des services frontaliers du Canada a assuré à la Commission que le billet de Nguyen était acheté, même si elle ne pouvait fournir les détails sur le vol à son avocat, Stéphane Handfield. L’avocat de l’ASFC, Anthony Lashley, a demandé la détention préventive pour empêcher une fuite.

D’origine vietnamienne, Van Son Nguyen, 52 ans, a obtenu un arrêt des procédures en raison de délais judiciaires jugés déraisonnables, le 19 mai dernier.

Son visa de touriste, d’une durée de six mois, est échu depuis mars 2013, moment de son arrestation pour le meurtre du propriétaire de la plantation de cannabis où il travaillait.

Lors de sa première audience devant la Commission de l’immigration, Nguyen a indiqué qu’il ne craignait pas de retourner au Royaume-Uni. Il a précisé qu’il avait toujours un fils là-bas.

Van Son Nguyen est la troisième personne accusée de meurtre au Québec et la cinquième au Canada à bénéficier d'un tel arrêt des procédures. Son procès n'était prévu qu'en septembre prochain, soit un délai deux fois plus important que la limite établie par l'arrêt Jordan de la Cour suprême.

Avec des informations de Geneviève Garon

LIRE AUSSI:

» Un accusé de meurtre obtient un arrêt des procédures grâce à l'arrêt Jordan

» Un présumé meurtrier ayant obtenu un arrêt des procédures sera expulsé sous peu

» Quatre nouveaux juges au Québec pour contrer les interruptions de procédures


VOIR AUSSI:

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter