POLITIQUE

Ottawa crée un fonds de secours contre la famine et égalera les dons

29/05/2017 04:20 EDT | Actualisé 29/05/2017 04:24 EDT

OTTAWA - Le gouvernement fédéral égalera les dons versés par les Canadiens à des organismes de bienfaisance enregistrés en créant un fonds de secours contre la famine, a annoncé lundi la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau.

Le fonds servira à appuyer les organisations canadiennes et internationales venant en aide aux populations du Nigéria, de la Somalie, du Soudan du Sud, du Yémen et des régions avoisinantes, a expliqué Mme Bibeau à l'extérieur de la Chambre des communes, soulignant que le Canada égalera les dons versés entre le 17 mars et le 30 juin.

Plus de 20 millions d'hommes, de femmes et d'enfants risquent de mourir de faim si rien n'est fait, a-t-elle ajouté, soulignant que la faim a un impact considérable, surtout sur les jeunes enfants.

Des millions de personnes dans les quatre pays touchés et les régions voisines ont des besoins urgents pour leur survie, notamment d'eau, d'une aide alimentaire d'urgence, de services d'hygiène publics et de logement, a rappelé la ministre.

Peu avant le sommet du G7 à Taormine, en Italie, Oxfam avait publié un communiqué dans lequel l'organisation suggérait qu'un échec politique avait mené à la crise de la faim frappant des millions de personnes innocentes et que du leadership serait nécessaire pour résoudre le problème.

L'organisation a directement demandé à Justin Trudeau et aux autres dirigeants des pays du G7 de financer près de la moitié _ 2,9 milliards $ _ de la demande de 6,3 milliards $ formulée par l'ONU pour éviter la famine.

Les organisations d'aide humanitaire ont salué l'annonce de lundi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des images du quotidien au Soudan