POLITIQUE

Cannabis légalisé: les Canadiens sont divisés et les Québécois s'y opposent (VIDÉO)

29/05/2017 06:12 EDT | Actualisé 29/05/2017 06:15 EDT

Un sondage CROP mené du 11 au 23 mai démontre que l'intention du gouvernement du Canada de légaliser le cannabis divise les Canadiens et provoque la réticence d'une majorité de Québécois.

Parmi les 2536 personnes interrogées, 54 pour cent des Canadiens ont dit être favorables à la légalisation de la marijuana mais au Québec, 54 pour cent des répondants ont dit y être opposés. Près d'un tiers des Québécois y étaient même très défavorables alors que c'était une personne sur cinq ailleurs au pays, selon le sondage réalisé pour Radio-Canada.

Ce sont les jeunes Canadiens qui sont plus favorables au projet de loi de légalisation, avec les deux tiers des 18-34 ans qui l'appuient.

La principale crainte sur la légalisation du cannabis est la possibilité d'augmentation des accidents de la route causés par des conducteurs ayant les facultés affaiblies par la drogue. Cette inquiétude est citée par près de 60 pour cent des répondants.

Les trois quarts des Canadiens hors Québec sont d'accord avec le gouvernement qui croit empêcher le crime organisé de continuer de profiter du marché du cannabis illicite. Au Québec, à peine 46 pour cent des répondants sont de cet avis.

Le président de CROP, Alain Giguère, explique les différences des réponses entre les Québécois et les autres Canadiens par le fait que le cannabis soit légal dans quelques États américains et que le Canada anglais est plus proche que les Québécois de ce qui se passe aux États-Unis. Il souligne aussi que les Québécois ont été bombardés d'information dans les médias au cours des derniers mois sur les dangers potentiels du cannabis, particulièrement chez les plus jeunes.

Parmi les 2536 Canadiens interrogés sur le web, 1017 étaient des Québécois.

LIRE AUSSI:

» Quel serait le prix d'un gramme de cannabis légal?

» Cette université enseigne à faire pousser du cannabis

» Quels ministres fédéraux ont déjà fumé du «pot»?


La légalisation de la marijuana en bref


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter