NOUVELLES

«La Vieille Province»: quelles régions du Québec vieillissent le plus rapidement? (CARTE INTERACTIVE)

28/05/2017 09:20 EDT | Actualisé 29/05/2017 09:51 EDT

Ce texte a été publié dans le cadre du dossier La Vieille Province, une série de reportages sur le vieillissement de la population au Québec.

Au Québec, le vieillissement de la population ne s’observe pas partout de la même façon.

À l’aide des données du recensement 2016 publiées par Statistique Canada, le HuffPost Québec a préparé une carte interactive montrant l’âge moyen de la population dans chacune des circonscriptions électorales situées au Québec.

Cliquez sur la circonscription électorale de votre choix pour voir l’âge moyen de sa population. Si vous êtes sur votre téléphone ou votre tablette, cliquez ici pour être redirigé vers une version optimisée pour mobile.

legende age quebecois

DANS CE DOSSIER:

» «La Vieille Province»: le Québec mal préparé pour le défi du siècle

» Le système de santé québécois, tech-nono?

» Pour les baby boomers, la retraite ne se passe pas comme prévu

» Les nouveaux vieux: les différents visages de la retraite

Les petites municipalités grisonnent plus vite

Selon le Coup d’œil sociodémographique de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) publié en février 2016, le vieillissement de la population est plus marqué dans les petites municipalités que dans les grands centres urbains. Une tendance qui s’étend d’ailleurs à l’ensemble du pays, comme l’a confirmé le coup de sonde fédéral de 2015.

En 2015, les citoyens âgés de plus de 65 ans représentaient 20,7 pour cent de la population dans les municipalités québécoises de moins de 1000 habitants, alors qu’ils ne représentaient que 16,6% des habitants des municipalités de plus de 100 000 habitants.

Entre 2005 et 2015, la proportion de personnes âgées de plus de 65 ans a augmenté deux fois plus vite dans les municipalités de moins de 1000 habitants que dans les grandes villes.

Toutefois, la tendance observée est très différente lorsqu’on ne tient compte que des personnes dites «très âgées» (75 ans et plus). Celles-ci sont plus nombreuses dans les grands centres urbains que dans les petites municipalités. «Cette situation tend à montrer qu’à partir de cet âge, les gens se rapprochent des services offerts dans les grands centres», explique le rapport de l’ISQ.

Puisque le coût lié aux soins de santé d’une personne augmente de façon exponentielle avec l’âge, il ne faut donc pas conclure que le fardeau financier du vieillissement de la population est plus important pour les établissements de santé situés dans les petites municipalités que dans les grands centres urbains.

Voir aussi:


Vidéo et montage: Philippe-Olivier Contant

Avec la collaboration d’Agnès Chapsal