Record pour un tableau de Basquiat vendu à 110,5 millions de dollars

Publication: Mis à jour:
BASQUIAT
| DON EMMERT via Getty Images
Imprimer

Un tableau sans titre de Jean-Michel Basquiat a été vendu jeudi 110,5 millions de dollars lors d'enchères organisées par Sotheby's à New York, un record pour le peintre new-yorkais.

Ce grand tableau (1,83 m sur 1,73 m) qui représente une tête noire inquiétante sur fond bleu azur a été adjugé après plus de dix minutes d'enchères, une durée très inhabituelle.

Le précédent record datait de mai 2016. Un autre tableau sans titre, gigantesque (2,38 m sur 5m), avait atteint 57,2 millions de dollars lors d'une vente de la maison Christie's.

Jeudi, le prix de départ avait été fixé à 57 millions de dollars, soit quasiment le record pour celui qui se fit connaître sous le pseudonyme SAMO en taguant sur les murs de New York.

L'enchère s'est rapidement résumée à un duel entre un acheteur dans la salle et un autre qui suivait la vente par téléphone.

Le premier est allé jusqu'à 97 millions de dollars, laissant finalement le second l'emporter avec une offre à 98 millions de dollars, auquel il faut ajouter les frais et commissions.

Le coup de marteau marquant la fin de l'enchère a été salué par la clameur du public présent, ainsi que par des sifflets admiratifs.

La toile n'avait plus été proposée à la vente, ni présentée en public, depuis sa vente en 1984 par Christie's.

L'acheteur de l'époque, un collectionneur anonyme, n'avait déboursé que 19.000 dollars pour cette oeuvre datant de 1982.

"C'est un sommet pour Jean-Michel, fin 81 et début 82. Durant ces six mois, il était complètement dans la zone. Tout ce qu'il touchait était fantastique", avait expliqué à l'AFP, lors de la présentation du tableau, Grégoire Billaut, responsable de l'art contemporain chez Sotheby's à New York.

Pour lui, "c'est probablement l'un des trois ou quatre meilleurs tableaux de l'artiste".

La vente de jeudi apporte une nouvelle preuve, si besoin en était, que près de trente ans après sa mort d'une overdose à 27 ans, Basquiat règne aujourd'hui sur l'art contemporain.

Une nouvelle génération d'acheteurs se l'arrachent et il a désormais sa place dans de nombreux grands musées du monde.

"Le marché de l'art, c'est aussi une histoire de goût", avait expliqué M. Billaut. "Ce qui était très désiré par la génération de vos parents ne va pas être ce que vous désirez".

LIRE AUSSI:
» 2015, année record pour le marché de l'art mondial
» Ruby Rose se débarrasse de ses tatouages pour le bien de sa carrière


VOIR AUSSI:

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
"Basquiat x Lee Jaffe"
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction