POLITIQUE

Gad Elmaleh et Philippe Couillard boivent de l'eau... et changent d'accent (VIDÉO)

16/05/2017 03:56 EDT | Actualisé 16/05/2017 07:17 EDT

QUÉBEC – Il ne fallait qu’un verre d’eau pour que le premier ministre Philippe Couillard montre son côté givré.

Après 30 secondes passées à échanger des banalités sur une vidéo de Facebook Live, l’humoriste et le premier ministre prennent chacun une gorgée d’eau. Il fait chaud à Québec, après tout.

Puis, leur accent change du tout au tout.

« Ça gaze, Gad? » lance Philippe Couillard, imitant l’accent français.

« Heille, ç’a pas d’allure! Je parle de même », répond Gad Elmaleh, avec un accent québécois.

« Mais qu’est-ce qu’il dit? » se moque alors M. Couillard.

Les deux hommes décident alors d’échanger leurs verres d’eau et tout revient à la normale.

M. Couillard a remis, mardi, l’insigne de chevalier de l’Ordre national du Québec à l’humoriste et artiste multidisciplinaire Gad Elmaleh.

«Gad Elmaleh, vous êtes un exemple de persévérance et de réussite, mais aussi de capacité d’adaptation; la preuve étant que vous êtes bien parmi les rares à pouvoir imiter notre accent avec succès», a déclaré Philippe Couillard au Salon rouge de l'Assemblée nationale.

«C’est à Montréal, au Cabaret Juste pour Rire, que vous vous êtes produit pour la toute première fois; c’était en 1994. C’est dire que nos liens amicaux ne datent pas d’hier. Puis, au cours des années, cette relation s’est raffermie, si bien qu’aujourd’hui, j’ai le plaisir, au nom du peuple québécois, de vous faire chevalier de l’Ordre national du Québec.»

L’Ordre national du Québec est la reconnaissance la plus prestigieuse décernée par l’État québécois. Depuis sa fondation en 1984, 917 personnalités québécoises et 68 étrangères ont été nommées au grade de grand officier, d’officier ou de chevalier.

LIRE AUSSI :

» Fred Dubé s'en prend au Gala Artis

» Un nouveau couple chez les animateurs de «Salut Bonjour»

» Mais pourquoi Véro n'était pas au Gala Artis dimanche soir?

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Mini Gad
    http://ronron2a.canalblog.com/
    Enfant, Gad Elmaleh aspirait déjà à une carrière dans le théâtre. Né en 1971 à Casablanca, il fait sa scolarité dans une école primaire au quartier Maârif. C'est avec son père, David Elmaleh, commerçant et amateur de mime, qu'il monte pour la première fois sur scène alors qu'il n'a que 5 ans.
  • L'âge ingrat
    Gad Elmaleh/Instagram
    C'est au lycée Lyautey qu'il obtient son baccalauréat. Il part alors suivre des études en sciences politiques à l'université de Montréal avant que sa passion pour la scène le dirige à Paris, où il intègre le Cours Florent. Ce n'est que récemment qu'il a posté cette photo de lui sur son compte Instagram. Un cliché qui a provoqué l'hilarité de ses followers.
  • Premiers pas à la télévision
    Youtube
  • Gad en décalage
    Youtube
  • Gad fait son cinéma
    Allociné
    De la scène au cinéma il n'y'a qu'un pas. Son humour, Gad s'en sert aussi au cinéma. Son tout premier rôle? Celui d'Alilou, un employé dans le textile envoyé par son patron algérois pour récupérer une valise de vêtements à Paris. Il se retrouve chez son cousin, car il a perdu l'adresse où il doit prendre la marchandise. "Salut Cousin" est son premier d'une longue liste de rôles au cinéma.
  • Gad et Dieudonné ont la haine
    Youtube
  • Un duo de choc
    oldscoop
    Avec son ami de longue date et humoriste franco-marocain Jamel Debbouze, Gad Elmaleh se lâche. Les deux comiques ont enchaîné les sketchs joués en duo. Leurs mémorable "Barre de fer" ou encore leur imitation de la comédie musicale "1,2,3 soleil" sont devenus des sketchs de référence. Les deux humoristes sont d'ailleurs toujours très proches.
  • "Chouchou" de la place Clichy
    Allociné
    "Je suis dans une merde internationale, je souis poursuivé, on peut pas rester ici y'a trop de suspens". Avec Chouchou, sorti en salles en 2003, Gad surfe avec plus ou moins de réussite sur le succès de ce personnage créé pour son spectacle "La vie normale". Les aventures du travesti maghrébin qui débarque à Paris clandestinement afin de retrouver son neveu et qui rencontre l'amour ont tout de même marqué les esprits.
  • Jamais deux sans trois
    Youtube
  • Une doublure pas comme les autres
    Allociné
    Jongler entre la scène et le cinéma, c'est un peu le quotidien de Gad qui, en 2006, se glisse dans la peau de François Pignon dans "La doublure", un voiturier payé par un riche homme d'affaires qui trompe sa femme pour faire semblant d'être en couple avec sa maîtresse.
  • Gad est en haut
    Ave Cesar
    Sa passion pour le stand-up ne fait que grandir à travers les années. Entre deux rôles au cinéma, Gad réinvestit les planches avec son quatrième one man show "Papa est en haut", qu'il interprète pour la première fois en 2007. Dans un cadre plus intimiste, l'humoriste laisse ses personnages de côté pour parler de son enfance, de son fils mais également de son père. Un succès qui ne se fait pas attendre puisque son DVD, sorti une année plus tard, se vend à un millions d'exemplaires.
  • "Coco" s'éclate
    Allociné
    Une Bar Mitzvah épatante et un Gad tout excité? C'est bien le film "Coco" sorti en 2009, réalisé par Gad himself. Dans cette comédie, l'humoriste marocain incarne le personnage "too much" et décalé de Simon Bensoussan alias Coco, le milliardaire qui veut organiser "l'évènement international" de l'année pour la Bar Mitzvah de son fils Samuel. Le film sera néanmoins critiqué par la presse, et ne remplira pas les salles.
  • Spielberg, un rêve d'enfant
    Reuteurs
    Dans le film "Les aventures de Tintin, le secret de la licorne" sorti en 2011, Gad travaille aux côtés du réalisateur Steven Spielberg, qu'il décrit comme "un fou de Tintin" lors de son passage au journal télévisé de TF1 en juin 2011. Ils poseront ensemble durant la promotion du film à Paris le 19 juillet 2011.
  • Le déconneur au grand coeur
    Reuteurs
    Quand il s'agit de donner de sa personne, Gad est aux premières loges. Accompagné du duo d'humoristes Omar et Fred, le trio a mis son humour à bon escient lors de l'annuelle collecte de fonds durant l'émission du "Téléthon" diffusée sur France 2 en décembre 2011.
  • D'amour et d'humour
    Reuteurs
    Son humour a conquis le coeur de Charlotte Casiraghi. Gad Elmaleh rencontre la petite-fille de lGrace Kelly en 2011 lors d'une soirée. Après deux ans d'amour, ils accueillent en décembre 2013 le premier enfant de la jeune femme et le second de l'humoriste. Le compte de fée prend fin en 2015.
  • Une joie contagieuse
    Youtube
  • Gad Lmeghribi
    Gad/Twitter
    Le boute-en-train marocain a toujours revendiqué ses origines dans ses sketchs. Dans la vie comme sur scène, Gad ne manque pas de faire un clin d'oeil à son pays natal et de coeur. Il avait d'ailleurs enfilé le maillot des Lions de l'Atlas pour "aller faire son footing matinal" comme il l'avait écrit sur son compte Twitter en août 2015. Plus récemment, il s'est exprimé en darija sur son compte Instagram pour faire taire ses détracteurs qui lui reprochaient de ne plus parler en arabe.
  • Tel père, tel fils
    Purebreak
    Si l'on avait entendu parler de son fils à travers ses sketchs, Gad Elmaleh a toujours été discret quant à sa vie de famille. Né de son premier mariage avec l'actrice française Anne Bochet, Noé Elmaleh, 15 ans, est désormais un grand garçon (il dépasse son père de quelques centimètres). Lors du 17ème gala du lycée français de New York en février 2016, le père et le fils ont pris la pause ensemble.
  • "The American dream"
    Youtube