NOUVELLES

Trop bavarde après un cambriolage: 430 000 dollars d'amende pour une femme d'artiste

05/05/2017 08:38 EDT | Actualisé 05/05/2017 08:40 EDT
Dave M. Benett via Getty Images
LONDON - JANUARY 25: (EMBARGOED FOR PUBLICATION IN UK TABLOID NEWSPAPERS UNTIL 48 HOURS AFTER CREATE DATE AND TIME) Atrist Hermann Nitsch and wife Rita attend the Private View for 'The Triumph Of Painting' at the Saatchi Gallery, County Hall on January 25, 2005 in London. Charles Saatchi's latest contemporary art exhibition is dedicated to painting, and marks the 20th anniversary of Saatchi's gallery. (Photo by Dave Benett/Getty Images)

La femme du peintre autrichien Hermann Nitsch a été condamnée vendredi à 290 000 euros (430 000 dollars canadiens) d'amende pénale pour fraude fiscale après s'être montrée trop bavarde auprès du détective privé qu'elle avait embauché à la suite d'un cambriolage.

En 2013, l'imposant château du cofondateur du mouvement de l'Actionnisme viennois, dans le nord-est de l'Autriche, est cambriolé et le coffre-fort forcé. Rita Nitsch déclare la disparition de 400 000 euros en liquide et de 100 000 euros de bijoux.

Mais ses ennuis ne font que commencer: au détective qu'elle recrute pour tenter de retrouver les voleurs, elle avoue que le préjudice est trois fois plus élevé. Ce que l'intéressé révèle à la police.

Entendue par les enquêteurs, elle reconnaît que l'argent provient de la vente au noir d'oeuvres de son mari, dont elle a géré les affaires jusqu'en 2010. Le préjudice est évalué à près d'un million d'euros par l'administration fiscale.

Jugée vendredi à Korneuburg, près de Vienne, la sexagénaire a été condamnée à une amende pénale de 290.000 euros. Le tribunal a considéré comme circonstance atténuante le fait qu'elle ait reconnu l’infraction et que les sommes ont été promptement remboursées au fisc.

L'artiste n'a pas personnellement été inquiété, l'enquête ayant établi qu'il ne s'occupait pas de la vente de ses oeuvres et de la gestion de son patrimoine.

Considéré comme un des plus grands plasticiens autrichiens vivants, Hermann Nitsch, 78 ans, s'est fait connaître par des peintures et des performances souvent sanguinolentes. Il compte trois musées dédiés à son œuvre, en Autriche et à Naples (Italie).


VOIR AUSSI:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter