NOUVELLES

Victoria impose à son tour une taxe de 15% aux acheteurs étrangers

24/04/2017 06:27 EDT | Actualisé 24/04/2017 06:27 EDT
Radio-Canada

Le conseil municipal de Victoria a approuvé une taxe foncière de 15 % qui sera imposée aux étrangers non résidents du Canada. Elle est semblable à celle introduite dans le Grand Vancouver en août 2016.

Les élus ont approuvé la taxe lundi, 5 contre 3. Ils veulent que la province la déploie immédiatement dans la capitale.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique décidera si la mesure sera imposée aux entreprises et ressortissants étrangers qui font des achats immobiliers dans la ville.

Cette taxe, qui a été sujette à des débats en conseil municipal de Victoria depuis des mois, s’attaque au problème de l’accessibilité au logement et à l’envolée des prix.

Ralentir le marché immobilier

Les partisans de la mesure soulignent que le marché immobilier à Vancouver a montré des signes de ralentissement après l’application de la taxe l’été dernier. Entre juillet et août, une diminution de 23 % des ventes a été constatée, selon les données de la chambre immobilière du Grand Vancouver.

Les prix ont aussi augmenté moins rapidement que durant l'année précédente.

LIRE AUSSI:

» Immobilier: Ottawa rendra la vie un peu plus difficile aux acheteurs étrangers


Le vote ne fait pas l'unanimité

La taxe foncière n’a pas fait l’unanimité au sein des conseillers municipaux de Victoria. Le conseiller Geoff Young a voté contre la mesure, car il se dit préoccupé par la manière que celle-ci cible les ressortissants étrangers.

« Cela ravive des souvenirs de la taxe d’entrée imposée aux Chinois », soutient-il. M. Young s’inquiète aussi de l’efficacité de la taxe.

Une étude publiée la semaine dernière par Royal LePage indique que la récente correction du marché immobilier de Vancouver pourrait être de courte durée.

Le rapport a révélé que le prix moyen d’une maison à Vancouver a grimpé de 12,3 % lors du premier trimestre de l’année, pour s’établir à 1 179 482 $.


VOIR AUSSI:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter