DIVERTISSEMENT

Polanski toujours menacé d'être arrêté aux États-Unis dans l'affaire de viol

03/04/2017 07:28 EDT | Actualisé 03/04/2017 07:31 EDT
Kacper Pempel / Reuters
Filmmaker Roman Polanski talks to the media after a court hearing in Krakow February 25, 2015. Polanski testified at a hearing in Poland on Wednesday regarding a U.S. request for his extradition over a 1977 child sex crime conviction, though the court said it needed more time to make a decision. REUTERS/Kacper Pempel (POLAND - Tags: CRIME LAW ENTERTAINMENT HEADSHOT)

Un juge américain a rejeté lundi la demande du cinéaste franco-polonais Roman Polanski de pouvoir revenir aux Etats-Unis sans être menacé d'emprisonnement, quatre décennies après avoir fui le pays à la suite du viol d'une mineure.

LIRE AUSSI:

» Procès Polanski: les avocats veulent interdire l'accès aux médias


Le juge Scott Gordon "a décidé que les demandes du prévenu ainsi que les requêtes correspondantes sont rejetées", a affirmé le tribunal supérieur de Los Angeles dans sa décision écrite, ouvrant la voie à l'arrestation potentielle du réalisateur du "Pianiste", 42 ans après les faits, s'il remettait les pieds sur le sol américain.


VOIR AUSSI:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Roman Polanski, en quelques films