VIDEO

Bombardier: les syndicats s'indignent, avant une manifestation dimanche

02/04/2017 10:32 EDT | Actualisé 02/04/2017 10:34 EDT

Les syndicats représentant les travailleurs de Bombardier sont insatisfaits de la réponse de l'entreprise au tollé provoqué par les hausses de salaires consenties à des hauts dirigeants de la multinationale.

Le président du Comité des ressources humaines et de la rémunération de Bombardier, Jean C. Monty, a indiqué, dans une lettre ouverte, que "la capacité de l'entreprise à livrer concurrence dans un marché mondial très compétitif dépend de sa capacité à attirer et à retenir des dirigeants de calibre international".

Le coordonnateur québécois de l'Association internationale des machinistes, David Chartrand, trouve indécent que la compagnie accorde des augmentations de salaires faramineuses à ses hauts dirigeants, alors qu'elle élimine 14 000 emplois, et que les gouvernements fédéral et provincial ont injecté des centaines de millions de dollars dans l'entreprise.

Le directeur québécois d'Unifor, Renaud Gagné, est du même avis.

Les deux syndicalistes soulignent toutefois qu'"un pas dans la bonne direction" a été fait, lorsque le président du conseil d'administration de Bombardier, Pierre Beaudoin, a annoncé vendredi soir qu'il renonçait à sa hausse salariale.

Cinq autres dirigeants, dont le président et chef de la direction, Alain Bellemare, verront leur rémunération augmenter. Ils n'ont fait aucun commentaire public sur leurs intentions, à savoir s'ils entendent imiter Pierre Beaudoin.

Un rassemblement citoyen pour dénoncer la situation aura lieu dimanche face au siège social de Bombardier à Montréal. Plusieurs élus seront présents, dont Manon Massé et Amir Khadir, de Québec solidaire, de même qu'Alain Therrien, du Parti québécois.

Le PQ a annoncé samedi qu'il déposera une motion mardi, appelant l'Assemblée nationale à demander à tous les dirigeants de Bombardier de renoncer à leur augmentation de salaire. Elle invitera le premier ministre Philippe Couillard à faire "une demande formelle en ce sens à la direction de l'entreprise".

LIRE AUSSI:

» Malgré la tourmente, Bombardier persiste et signe

» Le président exécutif du conseil d'administration de Bombardier renonce à son augmentation de salaire

» Trudeau commente le bond des rémunérations des patrons de Bombardier


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La maison d'un ex-président de Bombardier est à vendre