DIVERTISSEMENT

Hergé au Musée de la civilisation

30/03/2017 06:25 EDT | Actualisé 30/03/2017 06:28 EDT

Après avoir présenté une exposition à Paris et à Londres, le Musée Hergé s'arrête dans la capitale nationale cet été avec l'exposition Hergé à Québec, créée en partenariat avec le Musée de la civilisation.

Le Musée Hergé renouvelle ainsi sa confiance envers le Musée de la civilisation après la présentation de l'exposition Au Pérou avec Tintin, en 2007, qui avait remporté un franc de succès.

Du 21 juin au 22 octobre, les visiteurs pourront découvrir des planches originales, illustrations, bandes dessinées, peintures, photographies et documents d’archives sur la vie de l’artiste Georges Remi, alias Hergé père de Tintin.

herge et andy warhol

« On va découvrir les différentes facettes de la vie et de la carrière de George Remi qui a été aussi un graphiste, un publiciste, pas seulement un bédéiste, un collectionneur d’art, un voyageur », décrit le directeur général du Musée de la civilisation, Stéphan La Roche.

L’exposition mettra en valeur plus de 300 objets, dont des extraits de films, entrevues et écrits personnels. Si, le personnage de Tintin prendra une place importante dans l’exposition, l’art contemporain sera aussi à l’avant-plan, mentionne M. La Roche.

« Vous découvrirez son amour de l’art contemporain. Vous allez voir dans l’exposition des oeuvres majeures du 20e siècle. Roy Lichtenstein, Serge Poliakoff, Dubuffet, Andy Warhol qui vont être représentés. »

Coup de pouce de Québec

L’événement bénéficie d’une subvention d’un million de dollars du gouvernement du Québec provenant de la mesure d’aide financière pour des expositions internationales majeures.

Ce soutien était essentiel pour la tenue de l'exposition d'envergure, mentionne le directeur du Musée de la civilisation. La conception, le transport des œuvres et assurances notamment s'avèrent coûteux.

Le gouvernement anticipe des retombées touristiques importantes.

« Le Musée de la civilisation a déposé un projet qui est vraiment intéressant. […] Je pense que ça va être un produit d’appel touristique vraiment très important l’été prochain à Québec, alors en ce sens là, le projet a été accepté de part et d’autre par la Ville et le gouvernement », dit le ministre de la Culture, Luc Fortin.

Les premières œuvres arriveront à Québec en mai pour un montage en juin.

L’artiste européen George Remi est né en 1907 et décédé en 1983.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter