Allégations de fraude: Maxime Bernier traite Kevin O'Leary de «perdant» désespéré

Publication: Mis à jour:
Imprimer

OTTAWA – Le candidat à la direction du Parti conservateur, Maxime Bernier, traite son rival Kevin O’Leary de «perdant» et de «mauvais candidat» après que l’homme d’affaires célèbre l’a accusé d’avoir recruté des membres de manière frauduleuse.

Dans un courriel de financement envoyé aux membres conservateurs, vendredi, Bernier a soutenu que O’Leary était désespéré.

«Kevin O’Leary est en train de perdre. Il sait que ma campagne a amassé plus d’argent, a recruté plus de membres, a plus de sympathisants, et plus de bénévoles. Il est un mauvais candidat», a écrit Bernier.

maxime bernier

«Au lieu de tenter de convaincre des gens de le joindre en dévoilant sa plateforme, il nous lance de la boue pour tenter de sauver sa campagne.»

Bernier dit que pendant qu’il constituait une équipe de partisans, O’Leary se la coulait douce avec des vacances en Floride et des tournages à Los Angeles, entre autres.

«Kevin O’Leary est un perdant. Je suis un gagnant.»

O'Leary accuse Bernier de truquer les votes

Bernier a dit au Huffington Post Canada jeudi qu’il compte répliquer aux allégations de fraude électorale. Tel que rapporté par le HuffPost, le camp O’Leary s’est plaint au parti que l’organisation de Bernier en Ontario avait supposément inscrit de nombreux membres de la communauté tamoule, avec des cartes de crédit pré-payées.

Dans un communiqué de presse, jeudi, O’Leary n’a pas nommé Bernier, mais a dit qu’il avait appris que des organisateurs «commettent des trucages de votes» qui contreviendraient possiblement aux lois électorales.

«Lorsque j’ai décidé de me lancer dans la course à la chefferie du Parti conservateur, j’ai pris l’engagement de toujours placer l’intégrité devant la politique, et de défendre ce qui est bien, et ce, même si c’est politiquement plus difficile de le faire. Aujourd’hui, malheureusement, je dois dévoiler au grand jour quelque chose que j’ai découvert au sein de notre propre parti», a-t-il écrit.

kevin oleary

Le porte-parole du Parti conservateur, Cory Hann, a dit au HuffPost vendredi que son parti avait déclenché une enquête et avait trouvé certaines anomalies avec certaines cartes de membres achetées via le site web du parti.

«Nous nous penchons là-dessus afin de s’assurer que toutes les règles sont respectées, a-t-il répondu dans un courriel. Parmi les achats de cartes de membres qui ne respecteraient pas les règles, tous ont été achetés par notre système régulier, et non pas par le biais d’une campagne spécifique.»

Bernier explique que sa campagne, comme toutes les autres, se dépêche d’inscrire le plus de membres possibles jusqu’à la date limite du 28 mars. Par la suite, tous les membres recevront des courriels de tous les candidats dans la course.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais par Catherine Lévesque.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Parti conservateur: qui sont les candidats?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction