NOUVELLES

Sables bitumineux: Canadian Natural Resources achète des actifs de Shell

09/03/2017 09:00 EST
Murad Sezer / Reuters
Logos of Shell is pictured at a gas station in the western Canakkale province, Turkey April 25, 2016. REUTERS/Murad Sezer

Canadian Natural Resources a conclu une transaction majeure de 12,74 milliards $ pour acquérir des activités de Royal Dutch Shell et Marathon Oil dans les sables bitumineux albertains, augmentant ainsi sa présence dans un secteur délaissé par plusieurs entreprises en raison du recul des cours de l'or noir.

Dans le cadre de cette transaction, annoncée jeudi, Canadian Natural (TSX:CNQ) met la main sur la participation de 60 pour cent détenue par Shell dans le projet Athabasca, situé au nord de Fort McMurray. L'entreprise acquiert également le projet Quest de captage et de stockage de carbone exploité par Shell, près d'Edmonton.

Dans une autre transaction, Canadian Natural et Shell s'unissent pour acheter la participation de 20 pour cent de Marathon Oil (NYSE:MRO) dans le projet Athabasca, pour un total de 2,5 milliards $ US au comptant.

Les actionnaires de Canadian Natural ont réagi favorablement, puisqu'en après-midi, à la Bourse de Toronto, son titre se transigeait à 42,46 $, en hausse de 3,03 $, ou 7,68 pour cent.

Les sables bitumineux de l'Alberta constituent la troisième réserve de pétrole en importance dans le monde. En raison des coûts d'exploitation très élevés, de nombreuses compagnies ont décidé de quitter l'endroit. Plus tôt cette année, la compagnie norvégienne Statoil s'est délestée de ses actifs dans la région pour 832 millions $.

En conférence téléphonique, le président et chef de la direction de Canadian Natural, Steve Laut, a estimé avoir acheté des actifs à très bon prix.

"Nous mettons la main sur un site de classe mondiale pour 40 pour cent de moins que ce qu'il en coûterait pour tout construire", a-t-il déclaré.

Si la clôture de la transaction se concrétise vers le milieu de l'année, elle permettrait à la société canadienne de voir sa production quotidienne passer à plus de 1 million de barils.

Canadian Natural versera au total 11,1 milliards $ à Shell, soit 5,4 milliards $ US et 98 millions d'actions.

De son côté, le président et chef de la direction de Shell, Ben van Beurden, a indiqué que cette vente permettra à l'entreprise de se concentrer davantage sur les forages en mer, qui, à son avis, offrent un meilleur rendement.

Jusqu'à ce que la transaction soit complétée, Canadian Natural prendra le relais de Shell en tant qu'exploitant dans le projet Athabasca.

L'entreprise canadienne accueillera 3100 employés de Shell et de Marathon Oil.

Voir aussi:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les bâtiments de demain pour s'adapter au changement climatique