NOUVELLES
07/03/2017 05:00 EST | Actualisé 07/03/2017 05:00 EST

Neuf trains AZUR maintenant sur les rails du métro de Montréal

Radio-Canada

Il y a maintenant presque autant de trains AZUR en circulation dans le métro de Montréal qu'en janvier, lorsqu'une panne majeure causée par un problème d'interaction avec la voie a forcé leur retrait préventif.

Neuf trains AZUR étaient en fonction mardi matin, comparativement à 11 à la mi-janvier. La Société de transport de Montréal (STM) espère en avoir 15 en service d’ici la fin du mois.

Tout dépend du rythme de réception des pièces qui doivent encore être changées sur six d’entre eux. La STM avait annoncé à la mi-février le remplacement des frotteurs négatifs, ces pièces qui assurent le contact électrique avec la voie, sur les voitures AZUR.

L'usure accélérée des frotteurs, particulièrement de leurs embouts de bronze, provoquait une « rugosité » sur certaines portions des rails du métro, un problème lié à la panne de plus de 10 heures survenue sur une partie de la ligne orange, le 14 janvier dernier.

Tous les nouveaux trains AZUR livrés sont maintenant équipés de frotteurs avec des embouts remplacés. Pour ceux que la STM avait déjà reçus, il faut attendre de recevoir les pièces nécessaires.

Les derniers tests avec les pièces de remplacement ont été concluants, a indiqué mardi le président du conseil d’administration de la STM, Philippe Schnobb. « Pour l’instant, ce qui importait pour nous, c’était de remettre les trains en service avec la solution qui a été trouvée […] Toutes nos indications, c’est que ça va dans le bon sens », a-t-il dit.

M. Schnobb affirme que l’opération de remplacement n’entraîne pas nécessairement une dépense supplémentaire, mais seulement plus rapide que prévu. « Les frotteurs sont remplacés de façon régulière, à quelques reprises pendant l’année. Ce n’est pas une chose qu’on fait aux 10 ans », a-t-il expliqué.

Il est trop tôt, toutefois, pour savoir si c’est la STM ou le manufacturier qui payera la facture de ce remplacement. « On se posera toutes les autres questions, on aura le temps par la suite. Je vous assure qu’on va se les poser », a promis M. Schnobb.

VOIR AUSSI:

Les nouvelles voitures AZUR

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter