BIEN-ÊTRE
02/03/2017 02:50 EST | Actualisé 02/03/2017 03:17 EST

La maison de couture Lanvin accusée de racisme après son dernier défilé

Pendant la Semaine de la mode de Paris, la maison de couture Lanvin lors de son défilé automne-hiver 2017 a créé la polémique. Pas pour ses créations couture, mais pour la couleur de peau des mannequins qui ont présenté la collection.

4 des 44 mannequins n’avaient pas la peau blanche, c’est-à-dire Yue Han, Luping Wang, Joan Smalls, et Alicia Burke – dénonce le fameux directeur de casting James Scully - qui dernièrement soulève de nombreux scandales dans le milieu de la mode.

lanvin

90% des modèles sélectionnés étaient blancs lors de ce show. L’année dernière, c’est 24% des mannequins qui défilaient qui n’étaient pas blancs, plus de 2 fois plus que ce dernier défilé Lanvin.

James Scully a incriminé la célèbre maison de couture en ces mots : «  J’ai entendu de plusieurs agents qu’ils avaient reçu le mandat de ne pas présenter de mannequins de couleur ».

La polémique est ouverte. Comment la célèbre marque s'en sortira? À suivre.


Le défilé Lanvin automne-hiver 2017-2018


À VOIR AUSSI

INOLTRE SU HUFFPOST

Les polémiques mode les plus marquantes