BIEN-ÊTRE

La maison de couture Lanvin accusée de racisme après son dernier défilé

02/03/2017 02:50 EST | Actualisé 02/03/2017 03:17 EST

Pendant la Semaine de la mode de Paris, la maison de couture Lanvin lors de son défilé automne-hiver 2017 a créé la polémique. Pas pour ses créations couture, mais pour la couleur de peau des mannequins qui ont présenté la collection.

4 des 44 mannequins n’avaient pas la peau blanche, c’est-à-dire Yue Han, Luping Wang, Joan Smalls, et Alicia Burke – dénonce le fameux directeur de casting James Scully - qui dernièrement soulève de nombreux scandales dans le milieu de la mode.

lanvin

90% des modèles sélectionnés étaient blancs lors de ce show. L’année dernière, c’est 24% des mannequins qui défilaient qui n’étaient pas blancs, plus de 2 fois plus que ce dernier défilé Lanvin.

James Scully a incriminé la célèbre maison de couture en ces mots : «  J’ai entendu de plusieurs agents qu’ils avaient reçu le mandat de ne pas présenter de mannequins de couleur ».

La polémique est ouverte. Comment la célèbre marque s'en sortira? À suivre.


Le défilé Lanvin automne-hiver 2017-2018


À VOIR AUSSI

INOLTRE SU HUFFPOST

Les polémiques mode les plus marquantes