NOUVELLES

La Baie dans un top 10 des détaillants liés à Trump à boycotter

24/02/2017 04:26 EST | Actualisé 24/02/2017 04:35 EST
THE CANADIAN PRESS/AP, Nathan Denette

L’emblématique magasin canadien La Baie fait partie du top 10 des entreprises boycottées par des activistes anti-Trump.

Le site de la campagne #grabyourwallet – qui classe les entreprises qui font affaire avec le président américain Donald Trump ou ses proches – considère La Baie d'Hudson comme la septième compagnie « la plus boycottable » puisqu’elle vend les produits d’Ivanka Trump, la fille de Donald.

Le magasin qui se retrouve au sommet de la liste est Macy’s qui – selon les dernières rumeurs – est en pourparlers pour être acheté par La Baie.

ivanka trump the bay (Photo: George Pimentel/WireImage for The Bay)

Un mouvement de protestation contre La Baie progresse sur les réseaux sociaux ces dernières semaines en utilisant le mot-clé #Baycott.

Des militants prévoient protester avec des costumes de Donald Trump devant deux magasins La Baie – au Centre Eaton de Totonto et au centre commercial Square One de Mississauga - lors du week-end, rapporte CBC.

grabyourwallet list Chart: GrabYourWallet.org

«J’ai été très bruyante à propos du fait que je ne pas ferais mes courses là jusqu’à ce qu’ils arrêtent de faire affaire avec la marque», affirme Amanda St. Jean, l’une des manifestantes qui ont confirmé leur présence à la manifestation au La Baie, cité par Global News. «J’ai écrit au PDG en novembre et je n’ai jamais reçu de réponse.»

La Baie est jusqu’à présent demeurée ferme devant la critique, en répliquant aux médias que l’entreprise «respecte le droit de ses clients de choisir les marques qui leur conviennent».

D’autres détaillants n’ont pas gardé la même fermeté. Neiman Marcus et Burlington Coat Factory ont mis de côté les produits reliés à Trump, tandis que Sears et Kmart ont récemment annoncé que les produits Trump seraient dorénavant disponibles que sur leurs sites Internet respectifs.

La bannière Nordstrom a quant à elle été la cible d’attaques sur Twitter de la part du président Donald Trump lui-même après avoir décidé de laisser tomber la ligne d’Ivanka Trump.

La cofondatrice de la campagne #grabyourwallet, Shannon Coulter, affirme avoir commencé à boycotter les produits de Trump après la fuite d’octobre d’«Access Hollywood», montrant Donald Trump, alors candidat à la présidence, en train de faire des remarques irrespectueuses envers les femmes.

«Quelque chose a changé quand l’enregistrement de Trump est sorti, dit Mme Coulter, une professionnelle de la commercialisation de San Francisco, à The Independant. Ces mots ont résonné dans mes oreilles».

La firme analytique Captiv8 estime qu’il y a eu près d’un demi-million de publications avec le mot-clé #grabyourwallet, ce qui inclut les mentions «J’aime», les retweets, les commentaires et ainsi de suite.

La campagne #Baycott est jusqu’à maintenant plus discrète. La société d’analyse Keyhole a déclaré à Global News que la campagne avait cumulé plus de 1300 messages par quelque 800 utilisateurs uniques.

Si on se base sur ces données, La Baie aurait perdu de 1200 à 1500 clients à cause de la campagne de boycottage.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les photos amusantes de la rencontre Trump-Trudeau (13 février 2017)