POLITIQUE

Comprendre la motion M-103 sur l'islamophobie en 90 secondes (VIDÉO)

22/02/2017 06:45 EST | Actualisé 22/02/2017 06:46 EST

OTTAWA – Qu’est-ce que la motion M-103 qui fait tant jaser à la Chambre des communes?

La motion, déposée par la députée libérale Iqra Khalid en décembre 2016, avant l’attentat de Québec, vise à « condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques ».

Elle demande aussi au Comité permanent du patrimoine canadien d’entreprendre une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémiques.

Une motion n’est pas un projet de loi et n’est en aucun cas contraignante. M-103 ne limiterait pas non plus la liberté d’expression, contrairement à ce que certains candidats à la direction du Parti conservateur du Canada ont laissé entendre.

Mais l’opposition officielle a eu quelques réticences à appuyer la motion de Mme Khalid. C’est pourquoi une motion d’opposition a été déposée en février pour mettre toutes les religions sur le même pied d’égalité, mais elle a été battue par les libéraux.

Un vote sur M-103 aura lieu plus tard au printemps 2017. Au moment de publier, les libéraux refusaient tout amendement qui viendrait « diluer » la motion.

LIRE AUSSI: Islamophobie: le témoignage d'une Québécoise rappelle que le problème est bien réel