NOUVELLES

La Baie d'Hudson poursuivie pour certaines indications trompeuses des prix

22/02/2017 03:54 EST
Bloomberg via Getty Images
Signage is displayed outside a Hudson's Bay Co. store in downtown Vancouver, British Columbia, Canada, on Thursday, Jan. 12, 2017. Hudsons Bay Co., the Canadian department-store giant that owns Saks Fifth Avenue and Lord & Taylor, suffered its worst stock decline in more than a year after a dismal holiday season weighed on its sales forecast. Photographer: Ben Nelms/Bloomberg via Getty Images

Le Bureau de la concurrence du Canada a annoncé mercredi qu'il poursuivait en justice la Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX:HBC) pour une utilisation alléguée d'indications trompeuses sur ses prix.

Selon l'organisme de réglementation, HBC aurait indûment gonflé les prix habituels de certains ensembles de matelas et de sommiers pour annoncer d'importants rabais.

Ce procédé donnait aux consommateurs l'impression qu'il s'agissait d'"offres avantageuses", a poursuivi l'agence.

Le Bureau de la concurrence affirme que la Compagnie de la Baie d'Hudson a eu recours à cette pratique partout au Canada depuis au moins mars 2013.

HBC n'est pas d'accord avec les accusations du Bureau et entend se défendre vigoureusement contre la demande déposée auprès du Tribunal de la concurrence, a indiqué dans une déclaration la porte-parole Tiffany Bourre.

Selon le Bureau de la concurrence, HBC aurait aussi trompé les consommateurs en leur faisant croire qu'elle procédait à une liquidation de stocks ou à une promotion de fin de série, alors qu'en fait, le détaillant commandait des ensembles neufs des fournisseurs pour conclure chaque achat.

Le groupe de réglementation demande que La Baie mette fin à ces pratiques et qu'elle paye une sanction administrative pécuniaire.

À VOIR AUSSI

Où magasiner si vous avez une grosse poitrine


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter