BIEN-ÊTRE

Les 5 meilleures villes canadiennes où les maisons coûtent moins de 400 000 $ (VIDÉO)

17/02/2017 05:08 EST | Actualisé 10/10/2017 15:19 EDT

Envie de changer d'air? Lorsque l'on se rappelle qu'une maison familiale coûte en moyenne un million de dollars à Toronto et à Vancouver, l'idée peut sembler farfelue. Mais la ville idéale pour les familles pourrait se trouver plus près que vous ne le pensiez.

Avec les nouvelles règles hypothécaires du gouvernement fédéral, un foyer canadien gagnant un revenu moyen – un salaire combiné de 80 000 $ - peut maintenant obtenir une hypothèque de 380 000 $ (considérant une hypothèque à 3 % sur 25 ans). Avec la mise de fonds, c'est ce qu'une famille «moyenne» peut se permettre d'acheter au Canada.

Nous avons donc combiné le rapport sur le marché du travail de la Banque de Montréal (BMO) et des données de l'Association canadienne de l'immeuble (ACI) pour déterminer un classement des meilleures villes où s'installer, et où la demeure «moyenne» vaut moins de 400 000 $. Voici ce que nous avons trouvé.

5. Halifax

(Photo: Walter Bibikow via Getty Images)

Note du rapport sur le marché du travail de la BMO: 12

Revenu familial moyen: 84 560 $

Paiement d'hypothèque moyen: 1 038 $

Ceux qui vivent à l'extérieur des Maritimes ne considèrent pas souvent y vivre, mais le taux de chômage de 5,9 % d'Halifax, et l'ajout de 1,2 % de nouveaux emplois lors de la dernière année en font une candidate intéressante.

En décembre, le prix moyen d'une maison était de 274 142 $, faisant d'Halifax l'une des villes les plus abordables du Canada.

4. Montréal

(Image: iStockphoto)

Note du rapport sur le marché du travail de la BMO: 8

Revenu familial moyen: 75 010 $

Paiement d'hypothèque moyen: 1 330 $

La métropole du Québec est récemment devenue une véritable machine à création d'emplois, en étant responsable de la croissance nette du taux d'emplois à temps plein au Canada en 2016. Le taux d'emplois à Montréal a augmenté de 4 % et le taux de chômage est à son plus bas à 4 %. En janvier, le prix moyen d'une demeure était de 351 255 $.

3. Ottawa

(Image: David Chapman/Design Pics via Getty Images)

Note du rapport sur le marché du travail de la BMO: 5

Revenu familial moyen: 102 020 $

Paiement d'hypothèque moyen: 1 492 $

Ottawa a profité d'investissements plus généreux sous le gouvernement libéral et le taux d'emplois a augmenté de 3,5 % au courant de la dernière année. Le taux de chômage se tient à un très respectable 5,7 %.

Avec un prix moyen de 394 001 $, les maisons de la capitale sont à quelques dollars de ne pas correspondre à nos critères. Mais rassurez-vous, les prix grimpent très lentement (en 12 mois, ils ont augmenté de 1,9 %).

2. Windsor, Ontario

(Photo: Getty Images)

Note du rapport sur le marché du travail de la BMO: 4

Revenu familial moyen: 76 260 $

Paiement d'hypothèque moyen: 825 $

La voisine de Détroit a vu son taux d'emplois grimper de 3,8 % lors de la dernière année et son taux de chômage est passé de 8,9 % à 5,4 % l'année précédente.

Et, bonus, elle possède certains des prix immobiliers les plus bas des villes de taille moyenne au Canada. Même si les prix ont augmenté de 9,2 % en un an, les demeures de Windsor-Essex valaient en moyenne 217 926 $ en décembre dernier.

1. Brantford, Ontario

(Photo wyliepoon via Flickr)

Note du rapport sur le marché du travail de la BMO: 1

Revenu familial moyen: 73 082 $ (en 2010)

Paiement d'hypothèque moyen: 1 464 $

La ville du sud de l'Ontario, aux frontières de la région de Toronto, a réussi à augmenter son taux d'emplois de 10,3 % au courant de la dernière année, réduisant le taux de chômage à 4,7 %.

En janvier, le prix moyen d'une maison était de 386 716 $. Mais si vous voulez en profiter, mieux vaudrait se dépêcher. Les prix ont augmenté de 20,9 % au courant de la dernière année.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été adapté de l'anglais.