Polémique sur le conseiller en sécurité nationale: Trump «évalue la situation»

Publication: Mis à jour:
MICHAEL FLYNN
Carlos Barria / Reuters
Imprimer

L'exécutif américain a fait planer lundi le doute sur l'avenir politique du conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, dans la tourmente depuis plusieurs jours, en affirmant que Donald Trump "évaluait" la situation.

MISE À JOUR (14/02/2017):
Le conseiller à la sécurité nationale de Trump, Michael Flynn, démissionne (VIDÉO)

L'ancien général Michael Flynn, qui dirige le puissant Conseil de sécurité nationale (NSC) de la Maison Blanche, est sur la sellette en raison de ses contacts avec un diplomate russe concernant les sanctions américaines contre Moscou.

Nombre d'élus démocrates du Congrès ont exigé sa démission dans cette affaire qui a plongé le camp républicain dans l'embarras.

"Le président évalue la situation, il parle au vice-président (...) et à plusieurs autres personnes", a indiqué son porte-parole Sean Spicer, au moment où tout le monde s'interroge sur un éventuel remplacement de M. Flynn à ce poste stratégique, moins d'un mois après la prise de fonction de M. Trump.

La situation est d'autant plus confuse à la Maison Blanche qu'une heure avant le communiqué de M. Spicer, Kellyanne Conway, proche conseillère de Donald Trump, avait affirmé que M. Flynn bénéficiait de "la pleine confiance" du président.

Michael Flynn a-t-il cherché à minimiser des représailles de l'administration de Barack Obama lors de conversations téléphoniques en décembre avec l'ambassadeur russe à Washington, Sergey Kislyak ? C'est la question à laquelle tout Washington est suspendu.

Le Washington Post puis le New York Times ont rapporté l'existence de retranscriptions d'appels montrant que M. Flynn avait fait valoir à son interlocuteur que le futur gouvernement républicain ne ferait pas preuve d'autant de sévérité à l'égard de Moscou que son prédécesseur démocrate.

Michael Flynn a conseillé M. Trump très tôt dans sa campagne, mais sa nomination à la Maison Blanche avait suscité des remous.

À VOIR AUSSI


Close
Trudeau rencontre Trump (13 février 2017)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter