POLITIQUE

Lise Thériault absente du Rendez-vous national sur la main-d'œuvre

13/02/2017 05:14 EST
PC

QUÉBEC – La ministre responsable des PME et du Développement économique régional ratera le grand Rendez-vous national sur la main-d’œuvre qui se tiendra jeudi et vendredi prochains, à Québec.

Lise Thériault a quitté le Québec lundi matin pour une mission économique au Kentucky où elle doit rencontrer le gouverneur de l’État et des acteurs économiques locaux. Elle y remplace la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, qui se trouve à Cuba pour participer à la Foire internationale du livre de La Havane.

La ministre prévoyait participer au Rendez-vous national sur la main-d’œuvre jusqu’à la semaine dernière, précise son attaché de presse, Karl W. Sasseville. «Elle devrait y être jusqu’à la toute dernière minute, mais la mission s’est ajoutée» à son horaire, dit-il.

Lise Thériault reviendra au Québec jeudi en fin de journée, puis prononcera une allocution vendredi midi devant la Fédération des chambres de commerce du Québec, à Montréal. «C’est un événement prévu de longue date à son agenda», affirme Karl W. Sasseville.

Présidé par le premier ministre, Philippe Couillard, le Rendez-vous national sur la main-d’œuvre réunira quelque 150 participants issus des associations patronales et syndicales, de même que des milieux de l’éducation et municipal. Les ministres François Blais, Hélène David et Dominique Vien coprésident également l’événement. La ministre Dominique Anglade devrait également y participer.

Le sommet de deux jours abordera trois grands enjeux : le développement économique, la rétention de la main-d’œuvre et la formation.

La présence de la ministre Thériault au Kentucky «fait partie de la stratégie gouvernementale» d’accroître la présence du Québec auprès d’États américains clés dans la foulée de l’élection de Donald Trump, explique l’attaché de presse.

En 2015, le Kentucky était le quinzième État américain en termes d’exportations québécoises, avec 1,5 milliard$. Les entreprises québécoises y exportent principalement de l’aluminium, du papier et des produits liés à l’aérospatiale.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le saviez-vous? 16 faits insolites sur la politique provinciale