POLITIQUE

Péladeau paiera une amende pour ses dettes de la course à la direction

10/02/2017 09:51 EST | Actualisé 10/02/2017 09:52 EST

L'ancien chef du Parti québécois (PQ), Pierre Karl Péladeau, paiera une amende au Directeur général des élections du Québec (DGEQ) relativement à la dette qu'il traîne depuis la course à la chefferie qui avait mené à son couronnement en mai 2015.

La nouvelle, qui avait d'abord été annoncée par Radio-Canada, a été confirmée par le principal intéressé, vendredi après-midi, sur sa page Facebook.

M. Péladeau a jusqu'au mois de mai 2018 pour rembourser sa dette qui s'élève à plus de 130 000 $.

La loi électorale oblige les candidats à la direction de partis politiques à amasser des dons pour rembourser leur dette dans l'échéance fixée, sans quoi ils seront contraints à payer ce qu'ils doivent à leurs créanciers, en plus d'une amende de 5000 à 20 000 $ au DGEQ.

Sur sa page Facebook, M. Péladeau a affirmé qu'il ne sollicitera "évidemment pas de dons du public pour acquitter de (sa) dette résiduelle".

Il a ajouté qu'il "acquittera l'ensemble des obligations financières découlant de l'application de la loi par le DGEQ".

Pierre Karl Péladeau a quitté son poste de chef du Parti québécois en mai 2016 pour des raisons familiales.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Pierre Karl Péladeau