NOUVELLES

Premier contact Kia Niro 2017: vraiment tout pour plaire

06/02/2017 09:54 EST | Actualisé 06/02/2017 09:58 EST
EcoloAuto.com

On le sait, la catégorie des véhicules utilitaires compacts est très populaire en plus d'être en pleine croissance. Les statistiques le prouvent, plus de la moitié des véhicules neufs vendus au cours des dernières années sont des véhicules utilitaires.

Le tout nouveau Kia Niro 2017 se joint donc à un créneau populaire, mais également compétitif où il devra trouver une façon de se démarquer des nombreux autres VUS offerts sur le marché. Jusqu'à présent, Kia s'en sort très bien puisque le Niro est l'un des utilitaires les plus attendus de l'année.

Premier contact Kia Niro 2017


La promesse d’un habitacle spacieux et polyvalent et un design attachant sont deux éléments qui l'aident, mais de là à promettre une consommation d’essence record pour un véhicule de ce genre grâce à une technologie hybride avancée, voilà ce qui suscite beaucoup d’intérêt. De plus, Kia a cru bon d’ajouter un comportement routier dynamique que l'on n'associe pas généralement à un véhicule hybride. Il semblerait que Kia souhaite plaire à tout le monde avec son nouveau Niro.

Dire que le Niro est parfait serait exagérer un peu les faits, mais il n’y a aucun doute qu'il s'agit d'un produit honnête qui saura plaire à la majorité des acheteurs.

En obtenir beaucoup pour son argent

Ces derniers seront des deux gendres, d’âges variés et pratiquant des activités diverses. Le coffre volumineux peut contenir des sacs de golf ou une panoplie d’accessoires pour tous les sports imaginable. L’empattement long du Niro confère beaucoup d’espace à la 2e rangée tandis qu’à l’avant, les occupants ont droit à un volant et des sièges chauffants de série.

Et voilà un des secrets du Niro. Il en offre beaucoup pour votre argent. En fait, la marque coréenne a toujours été une championne à ce niveau, mais dans le cas de ce VUS hybride, Kia est allé au-delà des attentes. Pour la très raisonnable somme de 24 995$, le Niro est « tout-équipé ». Nous avons droit à un écran tactile de 7 pouces, un système audio avec radio satellite, le système Bluetooth, les accessoires chauffants ci-haut mentionnés, une caméra de recul, des phares antibrouillards et j’en passe! Selon moi, la version EX, qui ajoute le toit ouvrant et un bouton poussoir pour le démarrage avec une clé intelligente, entre autres, sera le modèle le plus intéressant.

LIRE AUSSI:

Sécurité : des résultats décevants pour la Tesla Model S

Un moteur hybride économique

L’attrait principal est sans doute son groupe propulseur hybride. Doté d’un moteur quatre cylindres à cycle Atkinson de 1,6 litre et d’un moteur électrique intégré, le Kia Niro offre 139 chevaux et 195 lb-pi de couple. La généreuse dose de couple est entièrement disponible dès 1 000 tr/min, permettant ainsi au Niro d’offrir de belles prestations en situation urbaine.

L’unique transmission offerte est une boite à double embrayage automatisée à 6 rapports, dérivée de la boite à 7 rapports déjà offerte sur d'autres produits Kia. Typiquement, on retrouve une telle transmission sur des voitures plus sportives, mais ceci sert d’indice comme quoi Kia ne voulait pas créer un véhicule uniquement « vert » et ennuyant à conduire.

Entendons-nous pour dire que le Niro n’est pas un bolide de performance. Par contre, la structure unique, composée à 53 % d'acier à haute résistance affiche une belle rigidité et la tenue de route est plus intéressante qu'on serait porté à croire au préalable. La version SX est dotée de pneus Michelin Primacy de 18 pouces qui collent fort bien au bitume. Les Niro moins huppés sont aussi chaussés de pneus Michelin, des Energy Saver cette fois-ci, mais dans les deux cas, le plaisir de conduite est au rendez-vous.

Comme je disais, tout n’est pas parfait. La réponse tardive des freins est un peu agaçante et les reprises sur l’autoroute sont moyennes, particulièrement avec la version SX qui pèse près de 270 kg (600 lb) de plus que le modèle L de base.

En revanche, le Kia Niro 2017 affiche une consommation de carburant moyenne de 5,0 litres aux 100 kilomètres. Très peu de VUS peuvent en dire autant.

Le Niro de Kia est un produit unique qui se démarque non seulement pour sa vocation verte, mais aussi par son design familier et singulier du même coup. De loin, on reconnait la grille « nez de tigre » de la marque, mais l’ensemble du design ressemble plus à un Mini Countryman, soit plus familiale qu’utilitaire. La ceinture de caisse est prononcée tout autant que les bas de caisse qui s’unissent avec les porte-à-faux courts pour créer un véhicule élégant et bien proportionné.

Le Kia Niro 2017 est attendu en concessions dès la fin mars. Pour le moment, seul le prix du modèle L est connu, mais sachant que le Touring (équivalent du SX aux États-Unis) se détaille près de 33 000$, on peut s’attendre à un prix d’environ 35 000$ pour notre SX.

Comme tel, le Niro ne déçoit pas et fera certainement entrer beaucoup de consommateurs dans les salles d'exposition des concessionnaires Kia.

INOLTRE SU HUFFPOST

Campagnes de la SAAQ