NOUVELLES

L'armée canadienne établit des directives sur les enfants soldats

06/02/2017 06:53 EST
Reuters
Canada's Chief of Defence Staff General Jonathan Vance takes part in a news conference in Ottawa, Ontario, Canada, November 22, 2016. REUTERS/Chris Wattie

L'armée canadienne établira des lignes directrices pour faire face aux enfants soldats, devenant la première dans le monde à en faire autant. Ces directives pourraient être rapidement mises à l'essai en Afrique.

Ces grandes orientations visent à assurer que les troupes canadiennes reçoivent une formation adéquate, notamment sur le plan émotionnel, en vue de situations impliquant des enfants soldats peu importe le pays ou l'endroit.

Les directives ont été ordonnées en mars par le général Jonathan Vance, chef d'état-major de la défense, après une discussion avec le général à la retraite Roméo Dallaire, qui milite contre l'utilisation d'enfants lors de conflits.

Selon le commandant Rory McLay, qui supervise l'initiative, les lignes directrices devraient être adoptées dans les prochains jours et seront ensuite acheminées aux différents commandants des Forces armées canadiennes.

Ces directives arrivent à point nommé, puisqu'Ottawa pourrait décider de déployer des centaines de Casques bleus canadiens au Mali dans les prochaines semaines.

L'Organisation des Nations unies (ONU) et des associations de défense des droits de la personne avancent que plusieurs groupes armés au Mali ont volontairement recruté et utilisé des enfants soldats.

Par ailleurs, l'armée française a été montrée du doigt, le mois dernier, pour avoir tué un enfant de 10 ans soupçonné d'agir à titre d'observateur pour l'un des groupes armés.

Les troupes canadiennes ont rencontré des enfants soldats par le passé, notamment en Afghanistan, et il existe une variété de règles sur la manière d'intervenir avec eux, selon Rory McLay. Or, la doctrine en développement sera la première à tout rassembler pour que les membres de l'armée canadienne sachent ce qui est attendu d'eux.

La mesure servira aussi à s'assurer que les commandants tiennent compte de ce problème particulier lorsqu'ils préparent leurs troupes en vue de missions qui pourraient mener à la rencontre d'enfants soldats.

À VOIR AUSSI


Les députés qui ont servi dans les Forces armées


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter