POLITIQUE

Affaire Sklavounos : manifestation prévue à Québec contre la «culture du viol»

06/02/2017 01:30 EST

QUÉBEC – Plusieurs centaines de personnes pourraient manifester contre la «culture du viol» devant l’Assemblée nationale, dans la foulée de l’affaire Sklavounos.

Un grand rassemblement est organisé en soirée le 15 février prochain par Les folies passagères et Québec contre les violences sexuelles.

Près de 1000 personnes ont signifié leur intérêt pour cet événement sur Facebook. Alice Paquet a également indiqué sa présence à l’événement.

Cette dernière allègue avoir été violée par le député Gerry Sklavounos. Après enquête, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a choisi de ne pas porter d'accusations, affirmant même sans ambages «qu’aucun acte criminel n’a été commis».

«Nous en appelons donc à la mobilisation, car il est temps que les décideurs changent leur mentalité et que des hommes politiques comme Gerry Sklavounos ne puissent plus jamais déclarer que ‘‘cette affaire’’ est maintenant ‘‘close’’, car c’est faux. Ce problème sociétal qui se nomme CULTURE DU VIOL n’est pas terminé. Il est là. Il vit en Alice. Il vit en nous», écrivent les organisateurs.

«Nous refusons leur culture du silence venant avec leur confidentialité et la culture de l’impunité qui semble aussi régner à l'Assemblée nationale […]», ajoutent-ils.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale