DIVERTISSEMENT

Le Festival TransAmériques 2017 nous met l'eau à la bouche

03/02/2017 09:49 EST | Actualisé 03/02/2017 09:52 EST
Courtoisie

Par la voix de son directeur artistique Martin Faucher, le Festival TransAmériques (FTA) a offert mercredi un avant-goût de sa 11e édition prévue du 25 mai au 8 juin 2017. Parmi les six spectacles annoncés, une proposition d'ores et déjà à ne pas manquer, celle de Krystian Lupa et son chef-d’œuvre Des arbres à abattre.

Pour la première fois en Amérique du Nord, le grand Krystian Lupa viendra présenter pour deux soirs seulement sa dernière création acclamée par la critique internationale. Le dramaturge polonais qui prépare en ce moment une adaptation du Procès de Kafka reprend ici la parole de l’auteur autrichien Thomas Bernhard dans un magma de situations impitoyables où se mêlent théâtre et cinéma. Une oeuvre-fleuve dont la durée dépasse les quatre heures de prestation.

Une autre visite rare en la présence de la danseuse espagnole Rocio Molina, surnommée la «Bjork» du flamenco. Son étonnant spectacle Caída del Cielo qui a ravi la scène européenne, bouscule les codes de la populaire danse andalouse dans une virée hallucinante, subversive et féministe que l’on nous annonce tout simplement inédite.

FTA 2017 - Premiers spectacles dévoilés


Le FTA au 375e

Le Monument-National accueillera en juin Some Hope for the Bastards, la nouvelle proposition délirante de Frédérick Gravel. Le chorégraphe québécois réunira neuf danseurs professionnels et plusieurs musiciens pour un concert énergique aux rythmes électro signés Philippe Brault.

Présentée en 2013 à guichet fermé au théâtre l’Espace GO, l’ambitieuse production La fureur de ce que je pense de Marie Brassard sera dans la programmation du FTA. Six actrices sur scène, notamment Christine Beaulieu, Sophie Cadieux et Evelyne de la Chenelière, incarnent chacune à leur manière les différents visages de la regrettée Nelly Arcan.

Enfin, annoncé quelques semaines plus tôt, le spectacle 100 % Montréal du collectif berlinois Rimini Protokoll qui s’inscrit au menu officiel du 375e anniversaire de notre métropole. Et toujours pour marquer les célébrations annuelles, le FTA proposera plus tard en septembre un autre rendez-vous intitulé Le super méga continental. Créé par Sylvain Émard, ce spectacle rassemblera sur la place des Festivals près de 375 amateurs de danse.

La programmation complète du 11e FTA sera dévoilée le 21 mars prochain.

À VOIR AUSSI: