DIVERTISSEMENT

Malgré ses excuses après sa blague trash sur le fils de Donald Trump, Katie Rich a été suspendue «indéfiniment»

24/01/2017 02:04 EST | Actualisé 24/01/2017 04:02 EST

Depuis plusieurs semaines, Barron Trump le plus jeune fils de Donald Trump est la cible de très nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux. Plus ou moins violentes, elles indignent une partie des internautes qui demande à ce qu'on le laisse tranquille. À tel point que lundi 23 janvier Chelsea Clinton, la fille de Bill et Hillary a publié un tweet de soutien au jeune garçon de dix ans.

Bâillements incontrôlés, regards perdus, désintérêt manifeste: Barron Trump ne s'est pas vraiment amusé lors de la cérémonie d'investiture de son président de père. Une attitude scrutée et commentée sur les réseaux sociaux. Certains relançant notamment les rumeurs sur l'autisme dont il souffrirait. Katie Rich, la plus célèbre auteure du mythique Saturday Night Live a même tweeté: "Barron sera le premier enfant scolarisé à la maison à faire une fusillade dans son école."

Aussitôt publiée, la blague de mauvais goût a déclenché une belle polémique. Une pétition, regroupant plus de 110 000 signataires selon LCI, a même été lancée, réclamant le licenciement de la comédienne. Devant ce tollé, NBC a, en effet, décidé de relever Katie Rich de ses fonctions "pour une durée indéterminée". Certains médias américains évoquent plutôt un pur "licenciement".

Et ce malgré les excuses de la principale intéressée, formulées également sur Twitter. "Je m'excuse sincèrement pour mon tweet indélicat. Je regrette profondément mes actions et mes mots offensants. C'est inexcusable et je suis vraiment désolée," écrit-elle, dans le seul message encore disponible sur son compte.

INOLTRE SU HUFFPOST