NOUVELLES

Un homme battu à coups de bâton en pleine rue à Laval

23/01/2017 09:46 EST | Actualisé 23/01/2017 09:47 EST
wcn247/Flickr

Lacération à la tête, fracture du nez et d'un doigt sont autant de douloureux souvenirs qu'un homme de 26 ans conserve ce matin de sa soirée de dimanche dans le quartier Sainte-Rose, à Laval. Agressé par quatre personnes, l'homme se remettra de ses blessures, mais il devra se présenter en cour pour témoigner de l'attaque dont il a été victime.

À la sortie d’un bar, le jeune homme marchait avec un ami sur le boulevard Sainte-Rose vers 3 h 40 lorsqu’une voiture les a frôlés. Outré de la conduite du chauffeur, l’un des deux hommes aurait versé le reste de sa bière sur la voiture qui venait de les serrer de trop près.

La réplique du piéton a provoqué la colère de la conductrice du véhicule qui s’est mise à suivre les marcheurs. Au bout d’un bref moment, la conductrice a légèrement heurté l’un des piétons, qui s’était muni d’un bâton entre temps. L’impact a été suffisant pour provoquer la chute du marcheur.

Les quatre occupants ont profité de la chute du piéton pour descendre du véhicule et se jeter sur lui pour le rouer de coups. Ils se sont emparés du bâton pour le frapper à la tête et au visage provoquant plusieurs blessures.

« Les piétons craignaient [pour leur sécurité] et l’un d’eux a ramassé un bâton qu’il a trouvé sur son chemin », a relaté la porte-parole du Service de police de Laval, Évelyne Boudreau. « Les quatre occupants sont sortis du véhicule et ils ont pris le bâton et l’auraient frappé à plusieurs reprises. »

L’ami de la victime a téléphoné pour alerter les secours, provoquant la fuite des quatre assaillants.

Les assaillants débusqués

Les policiers ont rapidement mis la main au collet des quatre agresseurs dans un logement non loin des lieux de l’attaque. La description du véhicule et la fine couche de neige qui est tombée au cours de la nuit ont permis aux policiers de retrouver les agresseurs qui ont tous été arrêtés.

« Nous avions une description partielle du véhicule et [un numéro] de plaque partiel, poursuit-elle. Suite aux vérifications et avec une neige fraîchement tombée, nous avons été capables de localiser les quatre suspects dans un logement non loin. »

La femme, au début de la quarantaine, sera accusée de conduite avec les facultés affaiblies et d’agression armée pour avoir frappé le piéton avec son véhicule.

Quant aux trois hommes, des accusations allant de l’agression armée aux voies de fait simples seront portées contre eux une fois que les policiers auront réussi à déterminer le rôle de chacun dans l’agression.

Détenus en début de matinée, les agresseurs pourraient comparaître au cours de la journée au palais de justice de Laval.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter