NOUVELLES

L'armée irakienne fait d'importantes avancées à Mossoul (VIDÉO)

14/01/2017 11:53 EST | Actualisé 14/01/2017 11:53 EST

Les forces irakiennes ont réussi à faire une série de gains territoriaux à Mossoul, samedi, après plusieurs mois marqués par une lente progression dans la bataille contre les combattants de Daech (le groupe État islamique).

Les troupes du gouvernement irakien ont repris le contrôle de la portion est d'un troisième pont de Mossoul et d'une série de bâtiments de l'Université de Mossoul, selon ce qu'a rapporté un haut officier irakien qui supervise les opérations.

Daech s'était emparé de cette ville irakienne à l'été 2014, annonçant leur "califat" après avoir pris le contrôle d'une grande partie des territoires syrien et irakien.

L'accès à la banque centrale de Mossoul, à une vaste population civile taxée et à des réserves de pétroles situées à proximité a permis à Daech de devenir le groupe terroriste disposant des plus importantes ressources.

Malgré l'offensive de l'armée irakienne pour libérer Mossoul (lancée en octobre) Daech continuait toujours à utiliser cette ville comme centre logistique pour des rencontres de planification.

Si Mossoul est reprise par les forces gouvernementales, le territoire sous la mainmise de Daech ne se résumera plus qu'à des petites enclaves dans le nord et dans l'ouest de l'Irak _ des parcelles de territoire où l'armée parviendrait relativement rapidement à reprendre contrôle.

Les troupes irakiennes contrôlent désormais les portions est des trois de cinq ponts de Mossoul qui enjambent le fleuve Tigre, reliant les quartiers est et ouest de la ville.

De hauts commandants ont par ailleurs indiqué, samedi, que plus de la moitié du campus de l'Université de Mossoul avait été sécurisé malgré une très forte résistance. Des affrontements avaient toutefois toujours lieu, samedi après-midi.

Les forces irakiennes sont entrées sur le campus de l'université par le sud-est vendredi matin et ont réussi, à la tombée de la nuit, a prendre le contrôle de plusieurs édifices, ont affirmé le brigadier général Haider Fadhil et le lieutenant général Abdul-Wahab al-Saadi.

Toutefois, Daech a lancé sa plus grande offensive depuis un an, en Syrie, dans la région sous contrôle gouvernemental qui comprend la ville de Deir el-Zour. Le groupe terroriste tente ainsi de garder une certaine mainmise à l'extrémité orientale du pays, soit près de sa capitale de facto, Raqqa.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Des photos de la lutte pour Mossoul