DIVERTISSEMENT

Hologrammes dans les concerts: encore du chemin à faire

12/01/2017 12:07 EST | Actualisé 12/01/2017 12:07 EST

Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir mettre sur scène des chanteurs disparus grâce à des hologrammes, à l'instar du spectacle "Hit Parade" en France, mais les projets sont rares à se concrétiser.

Signe que les choses avancent lentement, cinq ans après le concert du rappeur américain Tupac, décédé en 1996, sur l'une des scènes du festival Coachella, en Californie, cette prestation demeure la référence du genre.

L'apparition d'un hologramme du défunt Michael Jackson sur la scène des Billboard Music Awards, en 2014, avait aussi fait grand bruit, mais depuis, l'excitation autour du concept est largement retombée aux États-Unis.

D'autant que les hologrammes ont raté, au printemps, un rendez-vous important avec le grand public.

Fin mai, la chaîne américaine NBC voulait mettre sur pied un duo entre la chanteuse Christina Aguilera, bien vivante elle, et Whitney Houston, morte en 2012, dans le cadre du télécrochet "The Voice".

Mais après avoir vu la séquence filmée, les proches de Whitney Houston ont souhaité qu'elle ne soit pas diffusée, estimant que l'hologramme n'était "pas prêt".

Des extraits de la séquence ont depuis circulé sur internet et montrent un hologramme au visage plus proche de celui d'une doublure que de la célèbre interprète de "I Will Always Love You".

"La technologie n'a pas pu être à la hauteur du talent que possédait Whitney", a alors commenté Christina Aguilera, un camouflet pour Hologram USA, la société qui assurait le volet techique du projet.

Hologram USA prévoit toujours une tournée de concerts de Whitney Houston en 2017, après avoir initialement évoqué 2016. Contactée par l'AFP, la société n'a pas donné suite.

Outre Mac Guff, le studio français derrière "Hit Parade", et Hologram USA, un autre acteur a fait état d'un projet de grand spectacle musical autour de l'hologramme d'Elvis Presley.

Aucune date n'a été fixée pour la présentation de ce show, mais Pulse Evolution, qui porte le concept, a reçu, en mars 2016, un coup de projecteur bienvenu avec l'annonce d'un partenariat avec le producteur britannique Simon Fuller (les émissions Pop Idol et American Idol notamment).

Simon Fuller travaille d'ailleurs également avec Universal à un programme en réalité virtuelle autour du groupe suédois Abba, qui est personnellement impliqué dans le projet.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques chansons qui ont marqué le Québec en 2016