POLITIQUE

Le club des médecins millionnaires accueille de nouveaux membres

11/01/2017 10:50 EST | Actualisé 13/01/2017 01:48 EST

QUÉBEC – Le nombre de médecins québécois qui facturent plus de 1 million$ annuellement continue d’augmenter. Ils étaient 247 en 2015, contre 214 l’année précédente et seulement… 31 en 2008, selon les plus récentes données de la Régie de l’assurance-maladie du Québec.

Autrement dit, leur nombre a été multiplié par huit au cours des sept dernières années pour lesquelles les données sont disponibles.

Parmi ceux-ci, on retrouve un obstétricien-gynécologue et un ophtalmologue ayant chacun réclamé 2,4 millions$ en 2015. D’ailleurs, sept spécialistes ont facturé plus de 2 millions$ et 50 d’entre eux ont réclamé entre 1,5 million$ et 2 millions$.

Ces montants incluent toutefois des frais en cabinet qui servent à payer l’équipement.

Une fois ces frais déduits, 206 médecins ont tout de même empoché plus de 1 million$ en 2015, contre 174 l’année précédente.

ramq

L'explosion des honoraires des médecins s’explique notamment par le rattrapage salarial négocié par le Dr Gaétan Barrette lors de son passage à la tête de la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

Celui qui est aujourd’hui ministre de la Santé avait obtenu pour ses collègues une augmentation de 67% entre 2006 et 2014.

À l'automne 2015, un rapport du Vérificateur général du Québec soulignait que la rémunération des médecins a augmenté beaucoup plus rapidement que le budget alloué au réseau de la santé entre 2010 et 2015. Durant cette période, les toubibs québécois ont reçu des hausses annuelles variant entre 7,3% et 9,6%, soulignait le VG.

Les dépenses en santé, elles, ont crû entre 3% et 4% annuellement.

Médecins Inc, 10 ans déjà

Par ailleurs, un peu plus de la moitié des médecins du Québec (53%) sont désormais incorporés, selon le Collège des médecins, ce qui leur permet de payer 12% d’impôts sur une partie de leurs revenus.

C’est Philippe Couillard, alors ministre de la Santé, qui a fait adopter, en février 2007, le décret qui permet aux toubibs québécois de se constituer en société pour y recevoir une partie de leur salaire.

En plus de l’incorporation, les médecins ont obtenu le droit de fractionner leur revenu avec celui de leur conjoint et de leurs enfants.

Au printemps dernier, la CAQ évaluait que l’incorporation prive le trésor public de 150 millions$ annuellement.

Pourtant, les médecins reçoivent la grande majorité de leurs revenus d’un seul employeur, la Régie de l’assurance-maladie du Québec, contrairement à la majorité des entreprises.

Le gouvernement Couillard a bien tenté, timidement, de corriger la situation. Depuis le 1er janvier dernier, le taux d’imposition des sociétés de trois employés ou moins est passé de 8% à 11,8%.

Toutefois, la mesure touche également les petites entreprises, comme les boulangers et les salons de coiffure.

MISE À JOUR : Le nombre de médecins ayant reçu plus de 1 million$ en 2015 après déduction des frais en cabinet a été ajouté, grâce à de nouvelles données fournies par la RAMQ.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens