POLITIQUE

Jane Fonda estime que Justin Trudeau renie ses promesses sur l'environnement

11/01/2017 04:56 EST | Actualisé 11/01/2017 09:14 EST

La vedette hollywoodienne Jane Fonda joint sa voix à celle des leaders autochtones canadiens pour dénoncer l'approbation récente par le premier ministre Justin Trudeau de deux projets d'oléoducs des sables bitumineux, estimant qu'il trahit ainsi ses promesses d'agir contre les changements climatiques.

L'actrice américaine à la feuille de route impressionnante a affirmé en conférence de presse à Edmonton, mercredi, que la leçon à retenir de la première année au pouvoir de Justin Trudeau était de ne pas se laisser berner par des libéraux de belle apparence.

jane fonda

Le grand chef Stewart Phillip, de l'Union des chefs autochtones de la Colombie-Britannique, a affirmé que l'approbation de l'expansion de l'oléoduc Trans Mountain de Kinder Morgan et de la Ligne 3 d'Enbridge l'avaient laissé amèrement déçu.

Le grand chef Derek Nepinak, de l'Assemblée des chefs du Manitoba, a soutenu que M. Trudeau n'avait pas été à la hauteur de ses promesses formulées lors du sommet international à Paris sur les changements climatiques, en 2015.

Jane Fonda a parcouru des sites d'exploitation des sables bitumineux dans le nord de l'Alberta, mardi, pour soutenir les leaders autochtones dans leur opposition aux projets d'oléoducs.


VOIR AUSSI:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter