BIEN-ÊTRE

Mais qu'est-ce qu'une «golden shower»? Votre guide complet.

11/01/2017 05:47 EST | Actualisé 11/01/2017 07:55 EST

Bienvenue en 2017! L’expression «Golden Shower Trump» fait partie des tendances virales sur le Web.

Et c'est assez formidable. Ça nous donne une occasion d'éduquer le public sur une pratique presque incontournable dans le monde des fétichistes. Parce que quand il est question de sexe, les «golden showers» sont un peu comme la dernière pointe de pizza: tu n'en as pas vraiment besoin, mais c'est satisfaisant.

Premièrement, reconnaissons que nous parlons de ce sujet à cause de l'actualité. Buzzfeed a publié un large dossier non vérifié, déclarant que des espions russes possédaient des informations personnelles compromettantes au sujet du président désigné Donald Trump. L'une des allégations (et rappelons-le: ces faits n'ont pas été vérifiés) parlait d'un incident dans un hôtel en 2013, impliquant Trump, des prostitués et des jeux d'urine. #GoldenGate, donc.

Alors, qu'est-ce qu'une «golden shower»?

À la base, le terme «golden shower» (douche dorée, en anglais), aussi connu sous les termes de «jeux d'urine» ou même, dans le monde de la porno, de «water sports» (jeux d'eau, en anglais), est le terme populaire pour désigner un acte sexuel impliquant de l'urine. C'est l'action de faire pipi sur ou autour des partenaires sexuels, ou de se faire faire pipi dessus par quelqu'un d'autre.

Tut, tut, tut! On ne juge pas!

C'est un fétiche plus populaire qu'on ne le pense dans la scène des jeux de rôles de soumission et de domination sexuelle. Rien d'avant-garde! Et il semblerait que ça ne dérange pas les hôtels tant que ça.

Le fait est que les «golden shower» ne sont pas un enjeu dans cette conversation, et qu'un fétiche ne devrait pas être diabolisé pour le simple fait qu'il existe. Ce qui est important, c'est de prendre ses précautions avant chaque pratique sexuelle, incluant les «golden showers».

Comme tous les fluides corporels, l'urine peut transmettre des ITS ou des maladies et n'est «stérile» que lorsqu'un individu est en parfaite santé, préside EmpowHER.

Ceci dit, les «golden showers» ne sont pas nécessairement moins sécuritaires que les autres pratiques sexuelles (mis à part le fait qu'il est difficile de protéger son corps au complet d'une «golden shower»). Alors, ouvrez les écoutilles, mais soyez prudents!

Dans tous les cas, sachez que personne n'a accusé Trump d'avoir reçu une «golden shower», mais bien d'avoir observé le jeu d'urine se dérouler dans sa chambre d'hôtel.

Mais c'est fou à quel point les recherches «golden shower Trump» et «golden shower» sont populaires depuis la sortie du dossier (en bleu et en rouge, respectivement):

golden shower

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.