NOUVELLES

Colombie: hausse de la violence sexuelle contre les femmes en 2016

26/12/2016 07:09 EST | Actualisé 26/12/2016 07:09 EST
GUILLERMO LEGARIA via Getty Images
Mourners demand justice holding a picture of Yuliana - a seven-year-old girl who was raped, tortured and murdered - after a mass held in her honour at the Santa Teresita church in Bogota, Colombia, on December 7, 2016. A seven-year-old girl was raped, tortured and murdered in Bogota this weekend, allegedly by a 38-year-old man who kidnapped the girl from her low-income neighborhood on the east side of the city and took her to a luxury apartment belonging to his family, the police said. The girl's body was found on the scene, showing signs of torture and sexual abuse. / AFP / GUILLERMO LEGARIA (Photo credit should read GUILLERMO LEGARIA/AFP/Getty Images)

La Colombie a enregistré une hausse de 7,5% de la violence sexuelle contre les femmes durant les dix premiers mois de 2016, par rapport à la même période l'année précédente, avec plus de 15 000 cas déclarés, a annoncé lundi l'Institut de médecine légale.

Au total 15 082 cas de violence sexuelle envers les femmes ont été enregistrés entre janvier et octobre, contre 14 021 cas répertoriés durant la même période en 2015 et 12 614 en 2014, selon le dernier rapport de l'institut, intitulé "Violence de genre en Colombie".

"Les chiffres concernant la violence sexuelle contre les femmes sont en augmentation ces trois dernières années", souligne ce bulletin publié par l'organisme public.

Cette hausse touche plusieurs classes d'âge, mais est "assez significative" parmi les filles âgées de 10 à 14 ans, avec 574 cas de plus qu'en 2015.

Les membres de la famille sont les principaux coupables de cette violence envers les filles, précise le rapport.

Le domicile de la victime est le lieu le plus fréquent de ces violences et Bogota, ainsi que les départements d'Antioquia (nord-ouest) et du Valle del Cauca (ouest) enregistrent le plus grand nombre de cas.

Durant la même période de 2016, 731 femmes ont été assassinées, soit 2,4 par jour en moyenne, contre 670 en 2015 (2,2/jour) et 810 en 2014 (2,6).

Les célibataires sont les plus nombreuses et la majorité des cas surviennent en fin de semaine, en particulier le dimanche.

La plupart des homicides sont commis sur la voie publique ou au domicile de la victime, dans 60% des cas avec une arme à feu.

Le Valle del Cauca, Bogota et Antioquia présentent aussi le plus fort taux d'homicides.

Les violences contre les femmes au sein de la famille ont aussi augmenté, avec 49 712 cas, contre 40 483 en 2015 et 44 228 en 2014.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter