DIVERTISSEMENT

«Versailles»: Suzanne Clément dans l'ombre du Roi-Soleil (ENTREVUE)

22/12/2016 12:05 EST | Actualisé 22/12/2016 12:07 EST
Richard Lautens via Getty Images
Toronto, Canada - September, 16 2015 - Director Philippe Falardeau and actress Suzanne Clément, who are behind the TIFF-premiering comedy MY INTERNSHIP IN CANADA TIFF15, Toronto International Film Festival September 16, 2015 (Richard Lautens/Toronto Star via Getty Images)

Rencontrée au Festival International du Film de Marrakech, l'actrice québécoise a révélé au Huffington Post Québec qu'elle allait jouer une redoutable empoisonneuse dans la deuxième saison de Versailles. Diffusée au Québec depuis fin 2015 à Super Écran, la série historique franco-canadienne se penche sur les débuts du règne de Louis XIV (incarné par l'acteur britannique George Blagden), lorsqu'il décide de déplacer le siège du pouvoir dans l'ancien pavillon de chasse de son père à Versailles.

Des empoisonneuses en série

Contrairement au Roi-Soleil, le personnage joué par Suzanne Clément n'a pas vraiment existé. Mais il a été inspiré par deux célèbres empoisonneuses qui ont défrayé la chronique sous le règne de Louis XIV. «C'est un mélange entre la marquise de Brinvilliers (décapitée en 1676 pour avoir empoisonné son père et ses frères), et la Voisin (aussi connue sous le nom de Catherine Deshayes) qui était une vraie sorcière, et qui a fourni des poisons et des potions à Madame de Montespan, la maîtresse de Louis XIV. Ça tombait pas mal autour d'elles», a confié l'actrice, en référence au nombre de morts que ces deux empoisonneuses en série ont pu causer.

Même si son personnage évolue dans l'ombre du Roi-Soleil et de sa Cour, Suzanne Clément a eu l'occasion de tourner du côté du Château de Versailles et du Château de Vincennes, dans la région parisienne. «Ça a été une expérience de tournage super intéressante, a commenté l'actrice. C'était chouette de tourner en costume d'époque, même si j'étais un peu stressée parce que je devais prendre un accent british (la série est tournée en anglais). C'était la première fois que je faisais ça. Mais j'avais une coach pour m'aider. C'était enrichissant aussi de tourner avec des acteurs britanniques qui ont une façon bien à eux de travailler, avec beaucoup de rigueur.»

Le tournage de Versailles (dont la saison 2 devrait être diffusée au printemps prochain) s'est ajouté à une série de projets en France et en Europe qui ont tenu l'actrice québécoise occupée une bonne partie de l'année dernière. «C'est vrai que j'ai fait beaucoup de tournages en 2016, ce qui n'est pas dans mes habitudes, a réagi Suzanne Clément. Mais il y avait des possibilités en France, et j'avais envie d'y aller. Je voulais expérimenter la langue française, sans mon accent québécois. Ça demande beaucoup d'exercice et de pratique avant de pouvoir s'en libérer. C'est pour ça aussi que j'ai fait cinq longs métrages en France.»

La maîtresse de Jean-Pierre Bacri

Parmi ces longs, il y a La taularde («un beau film de femmes sur la prison avec une Sophie Marceau très forte», selon Suzanne Clément) qui sort chez nous le 6 janvier, et Les temps difficiles, le prochain film des réalisateurs d'Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache. Cette comédie racontera l'histoire d'un mariage à travers le regard de plusieurs personnages en coulisse, dont un organisateur d'événements interprété par Jean-Pierre Bacri. Comme elle l'a révélé au Huffington Post Québec, Suzanne Clément jouera la maîtresse de ce dernier. «C'est un vrai film choral avec toute une galerie de personnages intéressants, dont celui de Jean-Pierre Bacri qui est sublime», a indiqué l'actrice.

Quand on lui demande si elle reviendra tourner au Québec en 2017, Suzanne Clément reste évasive. «Pour l'instant, je n'ai pas reçu de propositions de ce côté. Mais j'ai encore envie de poursuivre mon expérience à l'étranger. J'aime voyager à travers mon métier.» Quant à une éventuelle nouvelle collaboration avec Xavier Dolan, l'actrice de Mommy laisse la porte grande ouverte. «Même si on se voit moins maintenant, j'ai une amitié toujours profonde avec Xavier, et j'imagine qu'on va retravailler ensemble un jour. Il n'y a pas d'urgence ou d'obligation pour moi, parce que notre amitié passe avant le travail. Mais ce serait super de retravailler avec lui.»

INOLTRE SU HUFFPOST

  • ARRESTED DEVELOPMENT
    Homes.com
  • BREAKING BAD
    Homes.com
  • BUFFY THE VAMPIRE SLAYER
    Homes.com
  • GILMORE GIRLS
    Homes.com
  • MR. ROBOT
    Homes.com
  • IT'S ALWAYS SUNNY IN PHILADELPHIA
    Homes.com
  • SHERLOCK
    Homes.com
  • STRANGER THINGS
    Homes.com