BIEN-ÊTRE

Khloé Kardashian s'ouvre sur sa relation conflictuelle avec la bouffe

16/12/2016 02:11 EST | Actualisé 20/12/2016 01:36 EST

La remise en forme de la star de téléréalité Khloé Kardashian n’est pas passée inaperçue ces derniers mois et elle confie au magazine Health comment l’exercice l’a aidé à se remettre de son divorce avec Lamar Odom et à trouver un équilibre dans sa vie pour le moins mouvementée.

En plus de faire la couverture de l’édition janvier/février du magazine dans un justaucorps rouge ultra sexy, elle a accordé une longue entrevue sur le nouveau tournant qu’elle a pris.


Elle affirme avoir « toujours eu une relation malsaine avec la nourriture » et que son divorce la poussait à se réfugier dans la nourriture. Puis elle s’est rendu compte que ça ne la mènerait nulle part.

« J’ai donc rejoint Equinox (un gym à Los Angeles), et je mettais mes écouteurs et montais sur l’elliptique ou l’escalier, et personne ne me dérangeait ou ne me posait de questions – car même chez Starbucks, on m’aurait dit ‘je suis désolé’… », ajoute-t-elle.

« Je regardais l’émission The Real Housewives ou quelque chose de léger, et je sentais tout de même un stress caché, tous les paparazzis – j’ai bloqué tout ce bruit. Je me suis évadé au gym, et sans vraiment le vouloir, c’est là que j’ai commencé à perdre du poids ».

Elle a ensuite engagé l’entraîneur de célébrités Gunnar Peterson qui l’a prise en main comme personne.

« Il a changé mon corps », soutient-elle. M. Peterson lui a ensuite conseillé un nutritionniste qui, petit à petit, l’a amené à abandonner des années de mauvaises habitudes. Plus de boissons gazeuses, plus de protéines de lait, et elle a perdu 11 livres. « Je ne considère même plus cela comme une diète », admet-elle.

Today I needed to sweat it out! I was so irritated but that sweat session helped me calm down lol Cardio! Cardio! Cardio!

Une photo publiée par Khloé (@khloekardashian) le


Khloé est allée encore plus loin lors de l'entrevue en confiant qu’elle a souffert des comparaisons entre sa sœur Kim Kardashian et elle. Sa nutritionniste lui aurait même dit « Kim a un corps comparable à une Ferrari, et tu as un corps comparable à une Honda ». Mais elle affirme avoir appris à rejeter ce genre de commentaires et à se concentrer sur elle-même. Pour elle, la clé est dans la balance.

Mais en plus des remarques de sa nutritionniste et du public, elle raconte au Health que des personnes de son entourage lui ont dit : « je t’aimais mieux grasse » et qu’elle se fait maintenant juger puisqu’elle s’entraîne beaucoup.

« Mais je me fiche de mon poids (…) C’est vraiment d'être en santé qui importe », conclut-elle.

L'évolution du style de Khloé Kardashian