POLITIQUE

Thomas Mulcair pourrait quitter après l'élection du nouveau chef du NPD (VIDÉO)

14/12/2016 01:36 EST | Actualisé 14/12/2016 01:48 EST

OTTAWA – Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair pourrait quitter son siège de député d’Outremont après l’élection de son successeur, à l’automne 2017.

Lors d’un point de presse avant le congé des Fêtes, il a indiqué « qu’il pourrait être intéressant d’amener du sang nouveau » dans le caucus, après son départ.

« J’aime beaucoup ce que je fais, vous l’avez peut-être remarqué. J’aime bien demander des comptes au gouvernement, j’aime bien les débats en Chambre, mais je suis plus que prêt à céder ma place et à ouvrir la circonscription », a-t-il dit.

thomas mulcair

« Quand je vais avoir fini mon engagement, c’est-à-dire de laisser [le parti] en bon état pour la personne qui me succède, mes choix sont mes choix. » Il précise toutefois qu’il prendra la décision de concert avec le prochain chef du NPD.

Nommé ministre de l’Environnement du Québec en 2003, Mulcair a démissionné du cabinet de Jean Charest en 2006 après s’est opposé à la privatisation partielle du mont Orford. Il était resté comme député à l’Assemblée nationale.

Après avoir annoncé qu’il ne se représentait pas à Québec, il s’est tourné vers le fédéral et a été élu député d’Outremont du NPD aux élections partielles de 2007. Il est par la suite devenu chef du parti en 2012, après la mort de Jack Layton.

Mais après quatre années passées dans l’opposition, le NPD a perdu des plumes aux élections de 2015 qui ont fait élire un gouvernement libéral majoritaire.

Mulcair s’est par la suite fait montrer la porte par les délégués lors du congrès d’Edmonton en avril dernier. Les membres lui ont toutefois demandé de rester à la tête du parti jusqu’à l’élection du prochain chef du NPD.

Jusqu’à présent, quelques noms circulent pour remplacer Mulcair, mais aucun candidat ne s’est déclaré officiellement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les députés du NPD défaits à l'élection 2015