BIEN-ÊTRE

5 idées pour une escapade hivernale dans Charlevoix

13/12/2016 03:28 EST | Actualisé 14/12/2016 09:31 EST
Courtoisie

À environ 90 minutes de Québec, la magnifique région de Charlevoix est la destination idéale pour une escapade de fin de semaine. Que ce soit en formule plein air, avec la famille ou en amoureux, il y a assurément quelque chose à faire en hiver dans la région.

Dévaler les pentes

Auprès des skieurs, la réputation du Massif de Charlevoix n’est plus à faire. Située à Petite-Rivière-Saint-François, la station possède près de 165 hectares de domaine skiable et a le plus haut dénivelé à l’est des Rocheuses canadiennes. Sa vue en plongée sur le fleuve est unique !

De leur côté, les admirateurs de hors-piste aimeront affronter le côté nord du Mont Grand-Fonds, à La Malbaie. Le Versant du Lynx, comme il se surnomme, compte 8 hectares de sous-bois et de clairières parfaits pour mordre dans la poudreuse.

Parcourir les sentiers

Les Sentiers des Caps, à Saint-Tite-des-Caps, proposent des itinéraires de randonnée en raquettes assez courts pour les débutants, entre 6 et 10 km avec arrêt dans un refuge, au sommet du Massif de Charlevoix. Le lieu possède aussi plus de 35 km de sentiers linéaires à parcourir en ski de fond, avec des sentiers pensés pour les randonnées journalières.

Quant au parc national des Grands-Jardins, il offre une panoplie d’activités de plein air en hiver : raquette sur 64 km de sentiers, parcours de ski nordique, observation de la faune, etc.

Être chef de meute

Pour les amateurs de plein air, qu’ils soient débutants ou expérimentés, une randonnée en traîneau à chiens ou même une expédition avec Descente Malbaie est une activité hivernale hors du commun. Les randonnées durent entre 4 h 30 et 24 h et permettent aux participants de conduire eux-mêmes l’attelage de huskys. Des expéditions de plusieurs jours peuvent aussi être organisées pour ceux qui auraient l’esprit aventurier.

Dans le même esprit, Le Chenil du Sportif offre des balades en traîneaux entre une demi-journée et trois jours. Le forfait Coureur des bois permet aux apprentis gentlemen trappeurs de s’initier à l’art ancestral de la trappe au cœur de la forêt charlevoisienne, en compagnie d’un guide.

Se cultiver

Certains ont tendance à l’oublier, mais en plus de bon nombre de galeries d’art, Baie-Saint-Paul est l’hôte d’un Musée d’art contemporain qui n’a rien à envier à ses homonymes de plus grandes villes. Jusqu’au 4 juin 2017, on y découvre l’exposition sur Françoise Sullivan, membre fondatrice des Automatistes et signataire du Refus Global. L’exposition retrace 35 ans de peinture et présente des œuvres inédites montrées pour la première fois au public.

Faire du cocooning à La Malbaie

Enfin, ceux qui préfèrent la détente au plein air pourront se la couler douce au célèbre Fairmont Le Manoir Richelieu et son Amerispa, à La Malbaie. Avec sa vue sur le fleuve et ses chambres tout juste rénovées, l’hôtel est un incontournable de la région. Sa piscine extérieure chauffée, où l’on relaxe dans les vapeurs créées par le contraste chaud-froid, est un incontournable par temps glacial.

À lire aussi : 10 arrêts pour un voyage gourmand dans Charlevoix

À voir également:

5 idées pour une escapade hivernale dans Charlevoix

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter