POLITIQUE

Montréal pourra déterminer elle-même les heures de fermeture des bars

08/12/2016 12:14 EST | Actualisé 08/12/2016 12:14 EST

Québec octroie officiellement à Montréal le statut spécial qu'elle attendait depuis une bonne année, celui de métropole. Le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, a déposé jeudi un projet de loi visant à augmenter les pouvoirs de la ville.

Un texte de Mathieu Dion

Montréal aura dorénavant plus de pouvoirs en matière de développement économique.

Québec élargit par exemple l’autonomie de la métropole pour l’adoption de programmes d’aide aux entreprises. Une enveloppe de 50 millions de dollars supplémentaires par année est prévue à terme.

Le maire Denis Coderre souhaitait par ailleurs s’approprier des pouvoirs dévolus aux arrondissements afin d’avoir une plus grande mainmise sur la gouvernance de la métropole, mais le projet de loi ne va pas aussi loin.

Montréal pourra par ailleurs décider elle-même des heures légales pour la vente et le service d’alcool dans les bars et restaurants.

Le projet de loi 121 du gouvernement libéral est déposé après ceux visant à octroyer à la Ville de Québec le statut de capitale nationale (projet de loi 109) et davantage de pouvoirs et d’autonomie à l'ensemble des municipalités de la province (projet de loi 122).

Plus de détails à venir.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter