POLITIQUE

Martine Ouellet songe à devenir chef du Bloc québécois (VIDÉO)

08/12/2016 05:36 EST

Radio-Canada a appris que Martine Ouellet songe à se porter candidate à la direction du Bloc québécois. Selon des proches, la députée péquiste de Vachon aurait entamé une réflexion au cours des derniers jours, après avoir été sollicitée par des militants bloquistes.

Un texte d'Hugo Lavallée

Candidate malheureuse à la direction du Parti québécois en 2015 puis en 2016, Martine Ouellet avait réitéré à de nombreuses reprises durant la dernière course qu'elle était au Parti québécois pour y rester. Des sources dignes de foi n'en évoquent pas moins « une réflexion sérieuse » quant à l'opportunité de se présenter à la direction du Bloc québécois.

La course à la direction du parti souverainiste fédéral doit officiellement prendre son envol début février, lors du prochain conseil national du parti. Les modalités de la course, de même que la date à laquelle sera choisi le prochain chef, n'ont pas encore été arrêtées, et personne n'a annoncé sa candidature jusqu'à présent.

LIRE AUSSI:

» Martine Ouellet sollicitée pour diriger le Bloc québécois

» La course à la direction du Bloc commencera en février 2017

Évoquant une décision « durant la période des Fêtes », des proches de Martine Ouellet confirment qu'elle a un intérêt pour le poste, mais qu'une réflexion s'impose d'abord. Aussi, il n'est pas question pour le moment, pour la députée, de démissionner de son poste.

Ingénieure de formation, Martine Ouellet a été élue pour la première fois députée de Vachon, en banlieue de Montréal, en 2010, lors d'une élection partielle. Elle a été réélue en 2012 avant d'être nommée ministre des Ressources naturelles par Pauline Marois. Réélue à nouveau en 2014, elle s'était engagée, si elle devenait chef du Parti québécois, à tenir un référendum dans un premier mandat péquiste.

Lors de la course à la direction du Parti québécois en 2015, elle avait fini troisième et récolté 13,2 % des voix des membres du Parti québécois. À sa deuxième tentative pour devenir chef, en 2016, elle avait récolté 17,67 % du vote au deuxième tour, terminant à nouveau troisième.

Mardi, des militants du Bloc québécois ont publié un texte dans lequel ils demandent à la députée de présenter sa candidature à la direction du Bloc québécois.

àbrÀ

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter