INTERNATIONAL

Théorie du complot visant Hillary Clinton: un homme armé terrorise les employés d'un restaurant

05/12/2016 09:12 EST | Actualisé 05/12/2016 09:20 EST
Laurent Hamels via Getty Images
Hand holding gun, close-up, b&w

Un homme qui soutient qu'il enquêtait sur une théorie du complot voulant qu'Hillary Clinton dirige un réseau de prostitution juvénile à partir d'une pizzéria a tiré un coup de feu à l'intérieur d'un restaurant à Washington, dimanche.

La porte-parole du département de la police métropolitaine, Aquita Brown, a déclaré que la police avait reçu un appel dimanche après-midi concernant un individu armé sur l'avenue Connecticut, dans un quartier aisé de la capitale américaine.

Edgar Maddison Welch, 28 ans, de la Caroline du Nord, est entré dans la pizzéria "Comet Ping Pong" et a pointé une arme à feu dans la direction d'un employé, selon le Washington Post.

L'employé a pu fuir et avertir la police, alors que l'homme a tiré sur le sol selon la police.

Le restaurant en question a gagné en notoriété pendant la campagne électorale, après que des sites Internet de fausses nouvelles aient écrit qu'Hillary Clinton et son chef de campagne, John Podesta, dirigeaient un réseau de prostitution juvénile à partir de l'établissement.

Interrogé par la police, Welch a déclaré qu'il s'était présenté au restaurant pour enquêter sur cette théorie (fictive), selon le communiqué de la police.

La police a arrêté Welch sans incident, il est accusé de voie de fait avec une arme dangereuse.

La police a récupéré deux armes à feu à l'intérieur du restaurant et une autre arme dans le véhicule du suspect.

La pizzéria "Comet Ping Pong", son propriétaire, son personnel et les entreprises du quartier ont été victime d'attaques sur les médias sociaux et de menaces de mort pendant la campagne électorale, selon le Washington Post.

Le propriétaire, James Alefantis, a déclaré sur les ondes de WUSA-TV: "Il y aura un moment et un lieu pour aborder plus en détail pourquoi cela s'est passé, mais pour l'instant, je vais simplement dire que nous devrions tous condamner les efforts de certaines personnes pour répandre des accusations malveillantes et totalement fausses sur Comet Ping Pong".

Pendant la campagne électorale et après l'élection, le président Barack Obama a plus d'une fois exprimé son inquiétude sur la façon dont l'information est désormais distribuée et sur la prolifération de sites Internet qui rapportent de fausses informations.

Voir aussi :

INOLTRE SU HUFFPOST

10 crimes majeurs qui ont choqué les États-Unis