NOUVELLES

L'ONU aura besoin de 22,2 milliards pour l'aide humanitaire en 2017

05/12/2016 09:43 EST | Actualisé 05/12/2016 09:46 EST
hadynyah via Getty Images

L'agence de l'Organisation des Nations unies (ONU) responsable de la coordination de l'aide humanitaire affirme qu'elle aura besoin d'une somme record de 22,2 milliards $ l'an prochain afin d'aider les personnes touchées par les conflits et les désastres à travers le monde, une hausse de 10% comparativement à cette année.

Cet appel à l'aide a été lancé lundi par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH), qui souhaite aider près de 93 millions de personnes dans 33 pays, dont près des deux tiers sont en Afrique. Plus du tiers de la demande totale - 8,1 milliards $ - servirait à la population syrienne demeurée au pays et aux réfugiés. Quelque 4,4 milliards $ iraient à l'aide à la population du Yémen et du Soudan du Sud.

Il s'agit de la plus haute somme jamais demandée par l'agence, selon le dirigeant du BCAH, Stephen O'Brien.

La plus importante somme individuelle demandée par le BCAH s'élève à 4,7 milliards $ et permettrait d'établir un "plan de réponse régional" pour la Syrie. Cela aiderait des pays comme la Turquie, le Liban, l'Irak, la Jordanie et l'Égypte, qui ont accueilli quelque 4,7 millions de réfugiés syriens qui ont fui leur pays décimé par la guerre.

De tels appels de l'ONU ne permettent généralement pas d'atteindre les cibles de financement et sont appuyés par des estimations, mais elles permettent d'évaluer l'ampleur des besoins à travers le monde et chez les centaines de partenaires humanitaires du BCAH.

Les donneurs internationaux ont versé 11,4 milliards $ à la suite de l'appel mondial de 2016 - un peu plus de la moitié de ce qui était espéré - , ce qui a créé le plus grand manque en matière de financement jamais enregistré, selon le BCAH.