BIEN-ÊTRE

L'inventeur du poulet général tao, chef Peng Chang-kuei, est mort

02/12/2016 03:53 EST | Actualisé 02/12/2016 07:26 EST
Menuism

Le monde a perdu deux géants de la gastronomie cette semaine. Deux jours seulement après la mort de l’inventeur du Big Mac de McDonald's, l’inventeur du poulet général tao est décédé d'une pneumonie mercredi à l'âge de 98 ans, rapportent les médias taïwanais.

M. Peng était originaire de la province chinoise de Hunan et a fondé la chaîne de restaurants Peng’s Garden Hunan Restaurant. En 2014, il a été honoré comme « citoyen exceptionnel » par les dirigeants de la ville de Taipei pour ses réalisations culinaires.

Voir la photo ci-dessous :

Le chef Peng a servi comme apprenti chef cuisinier de Cao Jingchen puis a été responsable du banquet du gouvernement nationaliste à la fin de la Seconde Guerre mondiale, selon NPR. Lorsque les communistes ont défait les nationalistes en 1949, il s’est enfui à Taiwan, où il a continué à travailler comme chef.

C’est là qu’il a créé, dans les années 50, le poulet général tao, ces morceaux de poulet légèrement pannés dans une sauce aigre-douce qui sont omniprésents dans les restaurants chinois américains.

« Le poulet général tao n’existait pas dans la cuisine hunanaise, a-t-il raconté à NPR. Mais à l’origine, les saveurs étaient typiquement du Hunan : intense, aigre, épicé et salé. »

Il a révélé au Taipei Times que l’idée lui était venue alors qu’il préparait un banquet pour un amiral américain qui visitait Taiwan. Ce dernier avait déjà essayé la plupart de ses plats alors le chef Peng a remanié un plat sur un coup de tête pour éviter la répétition.

Il l’a nommé « poulet général Tao » en référence à un général militaire acclamé du Hunan.

general tso chicken

Alors que le poulet est sans doute maintenant le plat le plus connu de la cuisine du Hunan dans le monde entier, NPR a noté en 2007 qu’il est difficile de le trouver dans le Hunan lui-même.

Alors comment le plat s’est-il retrouvé dans l’assiette des Américains? Selon Menuism, les chefs chinois-américains David Keh et T.T, Wang ont tous deux voyagé en Taïwan pour trouver de l’inspiration culinaire et les deux ont atterri dans le restaurant du chef Peng. Puis en 1971, les deux ont commencé ;a servir des plats extrêmement similaires dans leurs propres établissements à New York.

Puis en 1973, Peng a aussi ouvert un restaurant à New York, attirant un admirateur dévoué et puissant : le secrétaire d’État Henry Kissinger, qui a aidé à populariser la nourriture de Peng. Le chef avoue à NPR qu’il a adapté sa recette aux États-Unis pour qu’elle soit plus douce et plaise ainsi aux Américains.

Voir aussi :

INOLTRE SU HUFFPOST

10 recettes pour bien recevoir durant les fêtes