BIEN-ÊTRE

Porteur de trisomie 21, ce bébé arrive premier d'un concours de photo

01/12/2016 05:56 EST | Actualisé 01/12/2016 05:59 EST

Avec sa bouille hilare et son costume de Père Noël, le petit Milo vient de remporter le premier prix du concours de photo Baybee ouvert à tous les bébés de 0 à 3 ans.

Milo n'est pas n'importe qui. À presque 10 mois, ce nourrisson est porteur de trisomie 21 et il a déjà sa page Facebook "Dans les yeux de Milo". Son but, modifier le regard de la société sur les personnes atteintes de cette anomalie chromosomique.

En remportant le concours face à d'autres bébés dont la majorité ne souffre pas de handicap, Emilie, la mère, considère qu'elle a atteint son objectif. Elle explique au HuffPost avoir "eu à cœur de montrer qu'un enfant porteur de trisomie avait sa place parmi tous les autres et méritait de la visibilité."

"La trisomie reste taboue en France", continue la jeune femme de 35 ans. "Moi-même, j'étais bourrée de préjugés avant d'avoir Milo. Aujourd'hui, si on s'en donne les moyens et qu'on veuille bien nous aider, c'est une situation vivable. Il faut avoir le courage de se battre au quotidien pour obtenir des intervenants en psychomotricité, en orthophonie ou qui les accompagnent en milieu scolaire."

Dans leur post Facebook, les parents de Milo racontent avoir subi de drôles de pressions au sujet de la candidature de leur fils à ce concours.

"Cela n'a pas été simple, on nous a mis quelques bâtons dans les roues, signalé nos photos, menacé, et par 1 fois quelqu'un s'est permis de dire qu'on faisait chier avec 'notre triso'."

Une insulte qui reste en travers de la gorge d'Emilie. "Les 208.000 votes recueillis prouvent que nous avons largement dépassé le cadre de nos amis et connaissances, considère-t-elle. C'est le système de vote de ce concours qui est à remettre en question."

"Nous avons récolté 1104 euros"

Chacun peut voter 10 fois par photo et par jour. Au-delà, il faut payer. 3 euros pour 100 votes, 29,90 pour 3500. Milo a récolté 50.000 votes de cette manière. Afin de s'assurer un maximum de votants, les parents échangent leurs votes gratuits entre eux. Mais ceux de Milo n'ont jamais voulu les échanger, suscitant des crispations chez les autres parents. Ils ont aussi dénoncé ce système de vote et se sont fait un peu malmener par le biais des messages privés sur Facebook.

VOIR AUSSI:

  • Stéréotype n°1 - Ils ne peuvent pas être charmants
    Extra Louise
    Madeline Stuart: Australienne, elle est mannequin professionnelle. Madeline est l’égérie de plusieurs marques et a notamment défilé à la Fashion Week de New York.
  • Stéréotype n°2 - Ils ne peuvent pas être diplômés
    ExtraLouise
    Noelia Garella est diplômée de l'institut "Superior del Profesorado Dr. Antonio Sobral". Elle est institutrice en maternelle à Cordoba en Argentine. L’éducation est la pierre angulaire de l’inclusion des personnes porteuses d’un handicap dans la société. Il est probable que tous les porteurs de trisomie 21 n’auront pas la capacité de faire des hautes études. Tout comme il est probable que la plupart des étudiants d’une classe ne seront pas prix Nobel de physique. Pourquoi cela devrait-il empêcher qui que ce soit d’essayer?
  • Stéréotype n°3 - Ils ne peuvent pas faire de sport
    ExtraLouise
    Yulissa Arescurenaga est professeure de Zumba Fitness à San Francisco. Elle a reçu cet été le "Premier Trail Blazer Award" pour son parcours. L’hypotonie (manque de tonus musculaire) qui accompagne la trisomie 21 n’est pas un point final à la pratique d’un sport! Bien au contraire…
  • Stéréotype n°4 - Ils sont toujours heureux
    ExtraLouise
    Les personnes porteuses de trisomie 21 vivent comme le reste de l'humanité une large palette d’émotions. Ils peuvent être tristes ou gais. Ils peuvent être en colère ou calmes. Louise n'est pas toujours souriante ou de bonne humeur... la preuve!
  • Stéréotype n°5 - Ils ne peuvent pas réussir
    ExtraLouise
    Jamie Brewer est une comédienne américaine, star de la série "American Horror Story". Au-delà des "stars", de nombreuses personnes avec trisomie ont des activités artistiques à succès.
  • Stéréotype n°6 - Ils sont tous en surpoids
    ExtraLouise
    Sarah Gordy est actrice de cinéma et de théâtre, danseuse et modèle. Elle à notamment tourné dans la série "Upstairs - TV Show". Elle joue des rôles qui ne sont pas cantonné à l’interprétation d’une personne trisomique. Son corps, c'est son outil de travail. Et cela se voit!

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter