NOUVELLES

Le Toronto FC marque cinq buts et élimine l'Impact en prolongation

30/11/2016 09:49 EST | Actualisé 30/11/2016 09:55 EST
Vaughn Ridley via Getty Images
TORONTO, ON - NOVEMBER 30: Jozy Altidore #17 of Toronto FC battles for the ball with Hernn Bernardello #30 of Montreal Impact during the first half of the MLS Eastern Conference Final, Leg 2 game at BMO Field on November 30, 2016 in Toronto, Ontario, Canada. (Photo by Vaughn Ridley/Getty Images)

Après avoir été au coude-à-coude pendant toute la saison, c'est finalement un but de Benoît Cheyrou en prolongation à la 98e minute qui a fait la différence lors du dernier chapitre entre les deux équipes et le Toronto FC a remporté la finale de l'Est 7-5 devant l'Impact de Montréal.

L'Impact avait gagné le premier duel 3-2, la semaine dernière au Stade olympique. Les deux équipes ont inversé le résultat mercredi devant une salle comble de 36 000 spectateurs, qui avaient bravé la pluie, au BMO Field, forçant la prolongation.

Cheyrou a brisé l'égalité de 5-5 dans la série au total des buts, environ une minute après avoir pris la place de l'étoile du TFC Sebastian Giovinco, blessé. Il a profité d'un centre parfait de Steven Beitashour pour permettre aux spectateurs de commencer à fêter.

Tosaint Ricketts, un autre substitut, a ensuite fait mouche à la 100e minute et l'Impact n'a pas été en mesure de combler le retard de deux buts dans les 20 dernières minutes de la prolongation.

Dominic Oduro et Ignacio Piatti avaient marqué en temps réglementaire pour l'Impact. Armando Cooper, Jozy Altidore et Nick Hagglund avaient répliqué pour le TFC, alors que les deux équipes se sont échangé l'avantage tout au long du match.

Le Toronto FC accueillera les Sounders de Seattle en finale de la Coupe MLS, le 10 décembre.

Un grand duel entre grands rivaux

Le Toronto FC a rapidement annoncé ses intentions en contrôlant le ballon grâce à du jeu robuste. Hernan Bernardello a été envoyé au tapis à la 13e minute par Altidore, tandis qu'Ambroise Oyongo et Hassoun Camara ont aussi paru subir des blessures mineures en première demie.

L'Impact a toutefois augmenté son emprise sur la victoire en marquant sur sa seule véritable menace de la première demie, à la 24e minute. Matteo Mancosu a rejoint Oduro sur sa droite, derrière le défenseur Hagglund. Oduro a battu le gardien Clint Irwin en visant du côté éloigné.

Les locaux ont cependant renversé la vapeur rapidement, sur deux corners de Giovinco. À la 37e minute, Bernardello a stoppé la tête initiale de Hagglund sur la ligne des buts, mais Cooper a profité du retour pour trouver l'ouverture. Puis à la 45e minute, le corner de Giovinco a été dévié au premier poteau par Altidore, qui avait parfaitement synchronisé sa course.

Le jeu du chat et de la souris s'est poursuivi en deuxième demie.

L'Impact a repris le contrôle à la 53e minute, quand Piatti a complété un jeu décousu en poussant tout juste le ballon derrière la ligne des buts, avec Hagglund sur le dos.

Les visiteurs n'ont pas baissé la garde. Laurent Ciman et Johan Venegas, qui a remplacé Bernardello au début de la deuxième demie, sont passés bien près de fermer les livres. Ciman a raté un filet ouvert sur une tête, puis Venegas a été frustré par Irwin, du bout des doigts.

Encore une fois, le TFC a répliqué sur un corner. Cette fois-ci, le ballon a été joué court, puis il a été renvoyé dans le coin vers Justin Morrow. Ce dernier a rejoint Hagglund d'un centre parfait, par-dessus le milieu de terrain de l'Impact Marco Donadel.

Un revirement de Camara en milieu de terrain a offert une chance en or au TFC de briser l'impasse à la 85e minute. Giovinco a sorti le défenseur Victor Cabrera de ses crampons pour créer un deux contre un, mais Ciman a brillé en revenant à temps pour bloquer le tir de Ricketts. Quelques secondes plus tard, le gardien Evan Bush a stoppé Altidore à bout portant.

La série a finalement connu son dénouement en prolongation.


VOIR AUSSI:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter