POLITIQUE

Rencontre au sommet entre Couillard et des chefs autochtones

30/11/2016 09:56 EST | Actualisé 02/12/2016 04:42 EST

QUÉBEC - Le chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, rencontrera finalement le premier ministre Philippe Couillard mercredi afin de discuter des relations entre les forces policières et les communautés autochtones du Québec.

Il sera accompagné d’autres chefs autochtones pour cette rencontre qui doit avoir lieu à 14 h.

Le chef Picard hésitait pourtant à accepter la rencontre lundi dernier, évoquant «l’intransigeance» du ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, dans le dossier.

L’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, comme de nombreux autres groupes autochtones et non-autochtones, réclame une enquête publique sur les relations entre les forces policières du Québec et les Premières Nations, dans la foulée des événements de Val-d’Or.

Le gouvernement Couillard refuse de déclencher une telle enquête et s’en remet plutôt à la commission d’enquête fédérale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées. Québec propose également de créer une table de concertation pour rétablir les ponts entre les policiers et les communautés autochtones.

Il y a deux semaines, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a annoncé qu’il ne déposera pas d’accusations contre des policiers de la Sûreté du Québec soupçonnés de sévices sexuels contre des femmes autochtones de Val-d’Or. Le DPCP a affirmé ne pas détenir de preuves suffisantes pour porter des accusations.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le saviez-vous? 16 faits insolites sur la politique provinciale